Hermalle-sous-Argenteau - Chantier géant pour Wust au Trilogiport

Le Trilogiport, c’est la plate-forme multimodale synonyme d’avenir pour la région liégeoise. Elle doit mettre en relation les réseaux fluviaux, ferrés et routiers, au départ du Port autonome de Liège. Dans ce cadre, le marché de la construction du hall logistique C, sur 43.300 m², vient de débuter. Le projet comprend deux surfaces de 800 m² de bureaux. Un contrat décroché par Wust, désormais basé aux Plenesses (Thimister-Clermont) en association avec l’entreprise sprimontoise Eloy. Le gros défi sera de terminer le tout pour novembre prochain. Sept petits mois qui nécessiteront probablement la présence d’équipes sur chantier durant le mois de juillet. Le bâtiment sera une structure mixte, alliant colonnes de béton et poutres en lamellé-collé, le tout coiffant des pieux, selon les plans du bureau d’architectes Biémar & Biémar. Comme une grosse partie des structures seront préfabriquées, on ne devrait voir sur chantier qu’un maximum d’une quarantaine d’ouvriers.

«Il faudra être bien organisé», souligne Thierry Beguin, directeur général adjoint chez Wust. «On a entamé le creusement des fondations. Selon Thierry Beguin, certaines parties seront sous-traitées à des entreprises de la région. Pour lui, ce contrat paraît refléter «un petit mieux qu’on sent au niveau du marché privé industriel».

Wust a déjà participé à la construction de quelques très gros chantiers en région liégeoise. Dont le centre commercial de Belle-Île et la gare des Guillemins, pour le lot béton et gros œuvre dans ce cas.

Jost majoritaire

D’ici 2021, au gré des autres phases, qui devront encore être adjugées, 180.000 m² de halls pourraient être bâtis sur un terrain d’une superficie avoisinant les 300.000 m², soit quelque 45 terrains de foot.

Le Trilogiport sera un poumon du Port autonome de Liège, le premier en importance parmi les ports intérieurs dans notre pays et le 3e en Europe. S’y greffent des routes et bientôt devrait y déboucher le chemin de fer. Par ailleurs, on se trouve à une douzaine de kilomètres de l’aéroport de Bierset.

En janvier, Jost Group était devenu l’investisseur majoritaire dans DL Trilogiport, filiale de DL Trilogiport Deutschland. C’est ce groupe belge qui fera donc bâtir la plus grosse partie des infrastructures logistiques du Trilogiport, dont le hall C. Mais il n’aura pas été le premier. Dès 2016, Tempo Log Belgium avait fait ériger un premier hall. La société occupera par étapes un bâtiment de 23.000 m² pour y assurer la logistique d’Alpargatas, le groupe brésilien qui produit les tongs Havaianas, à destination de la Grande-Bretagne, du Benelux, de l’Allemagne et de l’Autriche.

Le groupe Jost emploie quelque 2.400 personnes. Dans le transport routier, essentiellement. Mais il affrète aussi des trains vers l’Italie au départ de Grâce-Hollogne, explique Chritophe Ravignat, son directeur administratif.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Hermalle-sous-Argenteau

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Hermalle-sous-Argenteau