Hélécine - Olivier Dardenne est le nouveau prince carnaval

2018 sera une grande cuvée pour Olivier Dardenne: «Je vais être papa pour la troisième fois d’ici quelques semaines et mon mariage est prévu pour le mois de juin. Et en plus, je serai prince carnaval. C’est la totale!» se réjouit cet habitant d’Hélécine. Sa troisième participation à l’élection du prince carnaval fut donc la bonne puisque les 28 votants l’ont choisi parmi les six candidats en lice. «J’avais décidé que c’était la dernière fois que je tentais ma chance. En 2018, j’étais suppléant et lors de la première participation, j’avais terminé avant-dernier… on peut dire que c’est une belle remontée

Le seul carnaval du genre en BW

Au carnaval d’Hélécine, le seul de type rhénan en Brabant Wallon, les princes sont nommés à vie. «Après 15 ans, on devient alors roi et finalement, empereur», nous explique l’heureux élu. Avec ce nouveau statut, cela signifie qu’Olivier Dardenne devra quitter «les Binamés», son groupe carnavalesque, dont il est l’un des fondateurs. «Je ne défilerai plus avec eux et en tenue disco, mais je ne les abandonne pas tout à fait puisque je continuerai à participer à leur souper », assure-t-il.

Mais avant d’être officiellement intronisé «Prince Carnaval», Olivier Dardenne a déjà des fonctions à assumer. «Actuellement, je suis bouffon avec le chapeau à clochette comme on voit dans les films. Mon rôle est de faire le «gugus» à chaque sortie officielle de la cour carnavalesque». Il se rendra ainsi à des bals et participera à quatre cortèges chez les voisins flamands avec un objectif: «Le bouffon a aussi un sceptre que je ne devrai pas lâcher une seule seconde. Si on parvient à me le prendre, cela va me coûter cher en tournée générale! »

Pour mettre fin à ce rôle temporaire, le bouffon sera «condamné» lors d’une soirée où il sera mis à l’épreuve via des questions ou des petits jeux, un peu à la manière des baptêmes étudiants.

«Je serai alors prêt à recevoir mon costume de prince, composé du fameux chapeau à plumes, caractéristiques des carnavals rhénans et d’une cape. Je l’ai choisie rouge et blanche car je suis un grand fan du Standard», précise ce chauffeur de bus TEC.

Les fonctions de prince carnaval nécessitent aussi un financement important: «La tradition veut que nous offrions une médaille au comité carnavalesque et à la cour princière. Cela représente tout de même un investissement de près de 3000 €». Le prince doit également trouver des gadgets à distribuer lors du cortège et des jouets à offrir aux enfants participant à la soirée du samedi.

«J’ai déjà envoyé de nombreuses demandes de sponsoring, mais je n’ai eu qu’une réponse, négative en plus. Si parmi vos lecteurs quelqu’un veut me venir en aide, je suis preneur », lance-t-il.

Pour récolter un peu d’argent, il organise donc un souper qui aura lieu ce 27 janvier, à la salle communale de Linsmeau. Sont proposés à midi, au soir, mais aussi en livraison: Boulettes sauce tomates ou à la liégeoise (13 €) ainsi qu’une choucroute garnie (16 €).

Infos et réservations: Olivier Dardenne 047746603

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Hélécine

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Hélécine