Hélécine - Le petit musée de village dans la cour des grands

Il y a quelques jours, le Musée Armand Pellegrin d’Hélécine à pris part à la Nuit européenne des Musées. « C’était une opportunité d’apporter une visibilité à l’échelle européenne pour notre petit musée », nous a confié Rudy Orvat du Musée Armand Pellegrin. C’est que le musée Armand Pellegrin rentre petit à petit dans la cour des grands. L’an dernier, il a été reconnu « musée de catégorie C » par la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Cela signifie que nous sommes reconnus en tant que professionnels et qu’on n’est pas simplement un musée de village », nous avait alors expliqué Jessica Vander Heyden, coordinatrice du musée.

Le lieu tire son nom de l’instituteur du village qui, en 1930, a mis en place un coin pédagogique constitué d’objets et de documents sur les 100 ans de l’indépendance de la Belgique. Encouragé par les inspecteurs et ses collègues, il a décidé de continuer à exposer les objets récoltés avec ses élèves : l’idée d’un musée sur la vie locale était née. À côté de ces missions de promotion du folklore, de l’histoire et du patrimoine de l’entité d’Hélécine, le musée Armand Pellegrin propose désormais au visiteur de découvrir différentes pratiques pédagogiques, sur base de l’approche de ce professeur avant-gardiste. « Armand Pellegrin a développé une pédagogie où l’élève est acteur de son apprentissage. Il les invitait à toucher, à aller voir sur le terrain, à essayer, à poser des questions… ce qui ne se faisait pas à l’époque », raconte la coordinatrice du musée.

Une carte d’Etude du milieu environnant

La pièce maîtresse de cette collection est la carte d’étude du milieu qu’il avait créé avec sa classe.

On y voit une spirale détaillant les différents milieux naturels observés aux alentours de l’école : prairie, bois, ferme, sol… Tout y est répertorié et décrit de manière précise. « Chaque diamètre apporte plus de précisions sur le milieu », explique le guide, Laurent Remacle. « On voit les différents éléments qui le compose, ensuite la comparaison avec d’autres régions et enfin les consignes sur comment réaliser l’étude ».

Si la reconnaissance et la restauration de cette carte ont été les projets majeurs de ces dernières années, l’équipe muséale s’attèle maintenant à développer l’animation. « Un musée ne doit pas être un lieu où l’on se contente de regarder. Comme le faisait Armand Pellegrin avec ses élèves, il faut que les visiteurs deviennent acteurs et que la découverte soit multisensorielle », précise Jessica Vander Heyden. Ainsi, 2017 a été placé sous le thème des saveurs du terroir d’antan avec d’organisation d’ateliers culinaires, utilisant les techniques de l’époque. En plus du goût, le sens de l’ouïe sera aussi exploité dès septembre grâce aux audioguides qui seront proposés lors des visites libres.

Le musée Armand Pellegrin est ouvert du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h ainsi que le samedi et le dimanche de 14h à 18h. Notez déjà à l’agenda les prochains événement proposés:

Atelier « dans les pas du pâtissier », le 18 juin de 13h à 17h et Atelier « dans les pas du fromager », le 19 novembre de 13h à 17h.

15 Rue du Moulin, 1357 Hélécine Infos et réservations : 019/65.69.90

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Hélécine

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Hélécine