Hastière - Une brillante carrière

À l’occasion de sa retraite, la commune d’Hastière a organisé une petite cérémonie pour mettre à l’honneur Patricia Jacques qui pendant plus de 20 ans a nettoyé les classes et autres locaux de l’école d’Agimont. Et «nettoyer» est un terme faible en regard du travail effectué. D’après les enseignantes, on pourrait écrire «récurer» tant elle mettait du cœur à l’ouvrage.

Quelques petits mots du bourgmestre Calude Bultot, soulignant sa conscience professionnelle, un message de la Directrice Générale Me Defesche, et puis fut la remise du bouquet et des cadeaux.

Après avoir conseillé sa remplaçante Caroline Kromer ces dernières semaines, Madame Jacques a définitivement rangé son matériel de nettoyage. Pour ce qui est de l’école. Car, à la maison, son mari en témoigne, il faut toujours que ça brille! Et il ne risque pas de critiquer le travail de son épouse, qui est par ailleurs talentueuse actrice de théâtre dialectal dans la troupe du village, sans quoi Madame pourrait reprendre à son compte ce couplet d’une chanson de William Dunker : « Nè v’néz né dîre kè c’èst sale ça, Nè v’néz né dîre kè c’èst mannèt, Nè v’néz né dîre kè c’èst sale ça, Dji l’a r’nêtchî, asteû c’èst prop »...

R.B. - équipe de rédaction

Autres actualités à Hastière

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Hastière