Hamois - 75e anniversaire de la chute d’un avion au lieu-dit Mars-au-Frêne

La foule et la météo étaient bien présentes autour du lieu-dit Mars-au-Frêne, à la sortie du village de Hamois en direction de Havelange à l’occasion d’une cérémonie d'inauguration du monument aux aviateurs anglo-canadiens récemment rénové, et d’un panneau historique explicatif réalisé en collaboration avec la Maison de la Mémoire de Hamois. Il relate les circonstances de l'accident du bombardier Halifax de la Royal Air Force le 28 avril 1942 et le sort de ses sept membres d'équipage, dont quatre avaient pu sauter en parachute de leur avion touché par l’ennemi. Une partie du panneau évoque, en outre, l'historique du réseau d'évasion Comète et sa fondatrice, la comtesse Andrée De Jongh.

Parmi les nombreuses personnalités présentes, outre les autorités communales de Hamois, les membres de la Ligne Comète qui perpétue le souvenir du réseau Comète, Tim et Nick Carr, Angela et Gilian Shoebridge, enfants de deux des aviateurs. Avant la partie académique, le groupe de reconstitution de la Seconde Guerre mondiale, armée secrète, soldats anglais, canadiens et américains avec leurs véhicules, sous la conduite de Pascal Janssen, est arrivé en colonne sur les lieux de l’inauguration.

Comme l’a rappelé Luc Jadot, bourgmestre, « nous avons voulu commémorer le 75e anniversaire de la chute d’un avion Halifax ici, au lieu-dit Mars aux Frênes. Après l’accident, la solidarité rurale va prendre tout son sens grâce au courage de Maurice Wilmet d’Asneux et du 1er maréchal-des-logis de gendarmerie Louis Massinon. Ils vont notamment cacher le sergent Larry Carr pour le soustraire aux recherches de l’occupant allemand et ensuite le remettre entre les mains du réseau Comète qui, grâce à Andrée de Jongh, le ramènera en Angleterre par la France et l’Espagne. Les autres rescapés auront moins de chance et seront capturés par la Geheim Feld Polizei et les soldats allemands. Que cette journée du souvenir puisse éduquer nos enfants, nos citoyens, pour les dissuader de se laisser entraîner dans les abysses de la déraison et de l’inhumanité. »

JMD - équipe de rédaction

Autres actualités à Hamois

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Hamois