Godinne - Réouverture du pont après trois ans de travaux

L es habitants, tant de Godinne que d’Annevoie-Rouillon ont attendu ce moment avec une impatience à peine camouflée. C’est aujourd’hui chose faite, le pont est rouvert.

On ne va pas dire qu’il s’agit d’une lutte de clocher, mais chacun tire la couverture de son côté. Sur la rive gauche de la Meuse, on dit le pont de Rouillon, sur l’autre, c’est le pont de Godinne. La signalisation «officielle» aurait tendance à confirmer cette dernière version.

Mais l’important n’est pas là. Ce qui compte, c’est que le pont permette à chacun de faire des économies en kilomètres. Sa réouverture a été reportée régulièrement et les ouvriers ont travaillé jusqu’au dernier moment pour terminer les derniers trottoirs. Les premiers véhicules, un peu hésitants, se sont lancés sur le pont.

Trois ans, c’est long, trop long bien sûr pour les Godinnois qui devaient aller faire le tout soit par le pont de Lustin, soit par celui d’Yvoir, mais aussi et surtout peut-être pour les commerces des deux rives et l’école. Sylvain Dussart, le responsable de la vingtaine de personnes qui travaillent au Spar, le reconnaît. Le chiffre d’affaires a diminué ces dernières années. De nombreux clients habitant Annevoie ou Bioul n’ont malheureusement pas pris l’habitude de faire le détour. « Avec l’été, on espère le retour des beaux jours et des clients»…

L’école communale de Godinne, située à quelque 500 mètres du pont a subi, elle aussi, les conséquences de ces travaux.

Patrick Deblire, patron des cars du même nom, va pouvoir enfin faire passer ses cars puisque le tonnage est passé de 10 à 18 tonnes.

L’inauguration officielle de cette réouverture est prévue ce mercredi 20 juin.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Godinne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Godinne