Gesves - Coup de foudre à la fête de Courrière de 1966...

50 ans de mariage, voilà un bel exemple de longévité à méditer pour les nombreux jeunes couples qui se lancent dans la vie à deux…

C’est le dimanche 24 décembre 1944 que naquit Guy, Balthazart, fils d’Albéric Balthazart et de Louise Didden. Toute la famille est installée au lieu-dit «La Pologne» aux Tombes. Nous sommes le 25 décembre 1946, c’était un mercredi, jour de naissance de Marguerite Nigot, fille unique d’Henri Nigot, et d’Aimée Baily.

Guy fréquenta l’école de Faulx-les Tombes. Après l’école primaire, il se dirigea vers l’école Ste-Begge d’Andenne où il restera deux ans. En juin 1960, Guy travaillera à la scierie Hontoir, puis il entrera au service de la Poste où il passera 39 années. Jusqu’à la fin de ses primaires, Marguerite suivit le même parcours. Après l’école du village, Marguerite étudia pendant trois ans à Ste-Marie à Jambes. Elle sera aide-infirmière à Ste-Élisabeth puis auprès de la firme Ceber Benelux, dépôt de produits pharmaceutiques.

Guy et Marguerite se connaissaient depuis l’enfance mais c’est en septembre 1966, à la fête de Courrière, que la mayonnaise prit définitivement. Le 28 juillet de l’année suivante, Guy et Marguerite se diront «oui». Ils eurent deux garçons. Guy jardine mais ses vrais hobbies restent toujours la chasse et la pêche. Quant à Marguerite, elle aime faire des mots croisés.

Ph.W. - équipe de rédaction

Autres actualités à Gesves

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Gesves