Gesves - Patricia Hespel en est à son 4e roman

Elle aime écrire. Son premier roman date de 2011. Patricia Hespel en écrit un pratiquement tous les deux ans. Voici «La fille derrière la porte» qui a obtenu le prix du suspense psychologique 2017.

C’est un thriller qui aborde les thèmes de l’emprise et de la vengeance. «La fille derrière la porte» met en scène Emmy qui est au fond du gouffre et qui croise sa nouvelle voisine, Léna. Celle-ci incarne ce qu’elle-même n’est pas, une amazone, une femme libre. Pour Léna, Emmy représente tout ce qu’elle méprise, le renoncement, la défaite.

Elles sont faites pour se haïr et c’est l’inverse qui se produit. Léna propose à Emmy un pacte singulier pour lui permettre de reprendre sa vie en main. En contrepartie de son aide, elle exige une confiance inconditionnelle. Au fil de leur amitié atypique, Emmy découvre d’autres aspects de la personnalité de sa voisine. Les questions s’accumulent: d’où vient Léna? Qui est Infidel? Quel sera le prix à payer pour ce mécénat très particulier? Les réponses se floutent au fur et à mesure qu’Emmy approche l’intimité et les secrets de sa voisine.

Est-il encore temps de faire marche arrière, de dénoncer le pacte? Existe-t-il un autre choix pour la chenille prisonnière du cocon que de devenir papillon? Tout sera dévoilé dans ce roman agréable à la lecture.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Gesves

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Gesves