Gembloux - Les vignerons seront logés chez l’habitant

Alors que la fête des vignerons va battre son plein durant tout ce week-end, nous avons eu la chance de faire plus ample connaissance avec celui qui l’organise depuis maintenant plus de 15 ans.

Guy Bougelet, assureur de métier mais récemment heureux retraité, nous avoue ne pas être attaché au vin mais plus exactement à tout ce qui touche au vin… Nuance importante.

Ayant habité le village de Lustin jumelé avec Saint-Léger/Dheune en Bourgogne depuis plus de 50 ans, il nous explique que c’est lors de son premier séjour là-bas qu’il a découvert le vin et tout ce qui en découle… «Très vite l’univers des vignerons m’a attiré. J’en ai rencontré plusieurs, certains sont devenus des amis. Je me suis intéressé aux différents cépages, à l’élaboration des différents vins, s etc. Bref au monde viticole en général. Et il m’est donc tout naturellement arrivé de faire les vendanges. Je me suis ensuite intéressé aux autres régions viticoles qui ont toutes une spécificité particulière.»

Dans la foulée, il s’est mis à visiter les nombreuses foires aux vins qui s’organisent un peu partout. «J’ai amassé un tas de coordonnées d’exposants et un jour, encouragé par plusieurs d’entre eux, j’ai mis sur pied mon premier salon… C’était en 2002, à Gembloux. »

Lorsque nous lui demandons pourquoi avoir choisi de l’organiser à Gembloux, il explique: «Mon épouse était à l’époque enseignante à Gembloux et son école disposait d’une salle de fêtes tout à fait intéressante. C’est donc là, place de l’Orneau, que se sont tenues les premières éditions. Ensuite d’importants travaux ont été réalisés et le salon a alors migré vers le Foyer Communal qui présente également tout le confort nécessaire pour une organisation de ce type. »

Peu de chose ont changé en 15 ans. Pratiquement toutes les régions de France ont dès le début été représentées et petit à petit des exposants faisant la promotion d’autres vins que les vins français se sont inscrits.

«Aujourd’hui on compte une cinquantaine d’exposants qui pour la plupart sont de la première heure. Je profite d’ailleurs de cette occasion pour remercier à nouveau Jean-Paul Devroye qui m’a apporté une aide plus que précieuse dans les premiers moments. Merci Jean-Paul!»

Et si vous vous demandez ce qui explique cette fidélité des exposants à Gembloux et à son salon, Guy Bougelet avance: «Je crois sincèrement qu’ils trouvent le salon très convivial et ils y passent un bon moment. Bien évidemment ils sont là pour travailler mais cela se fait dans un cadre qui n’a rien d’une foire commerciale. Je dirais que le salon conserve une taille encore humaine qui favorise l’éclosion de beaucoup de contacts.»

Du côté des visiteurs qu’ils soient amateurs ou connaisseurs, ils sont sensibles au concept «du producteur directement au consommateur» et ils prennent, eux aussi, du bon temps…

Ce qui participe aussi à cette convivialité vient du fait que beaucoup de vignerons logent chez l’habitant et, à ce propos, Guy Bougelet invite les personnes qui aimeraient héberger un exposant à le lui faire savoir car il y a encore des demandes.

Pour cette 17ème édition, on note l’arrivée de quelques nouvelles appellations ainsi que la présence d’une dizaine d’exposants de produits de bouche.

Quand? Ces vendredi 9 (de 17 à 22 h), samedi 10 (de 11 à 21 h) et dimanche 11 février (de 11 à 20 h).

Où? Au Foyer communal de Gembloux – Place Arthur Lacroix.

Entrée? 5 euros. Le verre Inao est disponible moyennant une caution de 2 euros.

Contact pour héberger des vignerons: Guy Bougelet 0495.68.59.40

V.L. - équipe de rédaction

Autres actualités à Gembloux

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Gembloux