Gembloux - L’histoire de la ligne de chemin de fer 144

Dans ces deux numéros, Pierre Aubry embarque le lecteur à bord du P'tit Mazy, pour un voyage dans le temps, l'histoire, l'espace et la mémoire le long de la ligne de chemin de fer 144.

Avec arrêt à Chapelle-Dieu, Vichenet, Mazy, Onoz et Jemeppe, il retrace l'histoire de cette ligne ouverte en 1877 que de nombreux « vieux » Gembloutois ont empruntée à bord d'un mythique petit tortillard à vapeur aux voitures en bois jusqu'en 1956, année de son électrification. Gares, lieux-dits, monuments et châteaux situés dans les environs immédiats de la ligne de l'Orneau sont largement évoqués, tandis que de nombreux souvenirs, personnages et anecdotes font revivre la vie quotidienne d'un temps pas encore si lointain dans les quartiers voisins. De nombreux documents inédits et de nombreuses photos illustrent cet article, dont des photos du chantier de construction de 1876.

De Gembloux à Vichenet

La première partie de ce texte est publiée dans le n° 91. Elle concerne l'histoire de la ligne depuis sa construction et plus particulièrement le tronçon de Gembloux à Vichenet. On y croise quelques personnalités comme le musicien Victor De Becker, les peintres Pol Fraiture et André Mohimont, l'écrivain Jean-Pierre Verheggen, le vicaire Philippe Maistriaux... Sont aussi évoqués, des épisodes historiques comme celui de l'incendie de la Vôte en 1849, celui des déportés de 1916 ou celui du dynamitage des ponts en 1944. Particulièrement savoureux sont les souvenirs de la vie quotidienne dans les quartiers de Chapelle-Dieu, de la Vôte et du Culot avec leurs fêtes, leurs habitants, leurs commerçants et leurs artisans connus ou oubliés. On découvre aussi des lieux insolites comme les ruines de la poudrière de Corroy-le-Château, où l'on a fabriqué de la poudre à fusil de 1841 à 1864. La halte de Vichenet aujourd'hui disparue est encore hantée par le souvenir de l'ambassadeur Charles de Romrée qui y prenait le train pour des destinations aussi exotiques que Pékin.

De Mazy à Jemeppe

La seconde partie du texte est publiée dans le n° 92. Elle concerne le tronçon de Mazy à Jemeppe. La gare de Mazy était une des plus importante de la ligne de l'Orneau. L'histoire du village, dont l'origine remonte à 1265, est rappelée. Les traces des visiteurs illustres sont retrouvées : Louis XIV, Charles de Lorraine, le Général Dumouriez, Blücher, Grouchy... L'industrie du marbre a assuré la prospérité du village. Les souvenirs d'une habitante font revivre le quotidien de ce village très animé : commerces, artisanat, spectacles, sociétés sportives et culturelles, jumelage avec Marsannay-la-Côte... Des récits émaillés d'anecdotes savoureuses.

Le voyage à bord du P'tit Mazy continue ensuite par Falnuée, Mielmont, le tunnel et la gare d'Onoz, la grotte de Spy, la gare fermée de Jemeppe-Froidmont pour se terminer à Jemeppe-sur-Sambre.

Deux autres articles complètent ce n° 92 du Bulletin du Cercle royal Art et Histoire de Gembloux. D'abord une enquête de Gaston Mauroy qui a élucidé un crime horrible perpétré le 9 septembre 1940 par l'équipage d'une chenillette allemande. Celui d'un résistant dont l'identité est restée longtemps inconnue et dont le corps a été retrouvé à Grand-Leez. Il s'agissait d'Emile Martin, de Hannut. Joseph Bergans retrace ensuite l'histoire et la vie du club Agrophot créé à Gembloux en 1968.

On peut se procurer ces bulletins du Cercle Royal Art et Histoire auprès de Mme Gourdin – Tél. : 081 61 33 01 au prix de 6 € pour chaque numéros à verser sur le compte BE29 0010 3114 5564 en indiquant en communication : « Bulletin n°... ». Informations : info@crahg.be – www.crahg.be

- équipe de rédaction

Autres actualités à Gembloux

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Gembloux