Gedinne - Merci Mimi, merci!

À Gedinne, on l’appelle Mimi. Officiellement, elle s’appelle Michèle Javaux. On peut dire qu’elle a opéré durant sa carrière professionnelle des petits miracles. Les personnes qui se sont installées à ses tables peuvent en témoigner. La Gedinnoise en connaissait en bon bout sur l’art d’accommoder les aliments.

Un beau parcours

Cuisinière talentueuse, elle avait plus d’une recette dans son sac pour transformer des rencontres autour de la table en de véritables repas de fête. Son savoir-faire, mais également son savoir-être étaient connus dans la région. La nouvelle de sa mise à la retraite en a déçu plus d’un et a laissé, pour un petit temps, un goût amer…

Michèle Javaux n’a pas débuté directement en cuisine. Elle a goûté d’abord aux travaux de couture. Face à l’appel puissant de la cuisine, elle a déposé les outils de la parfaite couturière. Ses débuts dans le métier de l’art de la table et de la gastronomie, elle les a faits à la Tomberelle de Louette-Saint-Pierre. Elle a poursuivi sa carrière à l’Hôtel de la Poste de Gedinne. Beaucoup de gourmets et gourmands se souviendront d’un certain tandem Wartique-Javaux. Pour terminer sa carrière, elle a pratiqué l’art culinaire à la salle du Londeau de Gedinne.

Savoir et regard

La touche culinaire de Mimi faisait sensation lors de grands banquets mais également lors des repas de fête ou ordinaires. À toute occasion, la Gedinnoise savait faire pétiller les mets servis. De l’entrée à la sortie des convives, la cuisinière avait l’œil. Aucun détail ne lui échappait. Voulant le meilleur, elle travaillait sans relâche. Elle était de ceux qui ont l’amour du travail bien fait. On avait l’impression que la fatigue n’avait pas de prise sur elle.

Douée en cuisine, elle avait un regard attentif vers ceux qui se mettaient à sa table. Elle était particulièrement bienveillante envers les jeunes. Ceux-ci lui ont bien rendu.

Un remerciement vibrant

L’heure de la retraite ayant sonné pour Mimi, des Gedinnois ont tenu à lui rendre un hommage. Un vibrant merci lui a été servi. «Le menu d’aujourd’hui comporte une pointe de nostalgie, un zeste de mélancolie, une bonne dose d’émotion. Nous avions conscience que se tourne une grande page, que nous saluons aujourd’hui une très grande dame que nous remercions du fond et même du tréfonds du cœur», a indiqué José Bastin au nom des Gedinnois présents. Lors de son discours, il a tenu à saluer celles qui épaulaient Mimi: «Il nous revient bien sûr d’associer à ces hommages, l’autre Michèle et Anita: un trinôme parfait qui fit tant de merveilles, elles entrent au panthéon de nos souvenirs.»

Alors que le temps de la retraite a débuté, beaucoup souhaitent plein de bonnes choses à celle qui s’est décarcassée pour que leurs repas soient de bons moments de fête. Amateurs d’Orval, de vin ou adeptes de la Tournée minérale, tous lèvent leur verre à la santé de la nouvelle retraitée!

T.I. - équipe de rédaction

Autres actualités à Gedinne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Gedinne