Fléron - Madame Nelly Dery est centenaire!

Et « spitante» comme elle est, nous ne serions pas étonnés de la voir fêtée encore quelques fois. Au jour exact de son anniversaire, elle est venue à la Salle des mariages recevoir les félicitations de son Bourgmestre qui a retracé son siècle d’existence. Nelly est née à Bellaire, 3e enfant de la famille. Après ses primaires, elle suit les cours de couture à l’école professionnelle de Liège. À 14 ans, elle perd ses parents et est accueillie par sa marraine. Elle travaille 1 an chez une couturière, puis dans le commerce familial où elle rencontrera son futur mari. Il venait chaque jour acheter une pomme, pas par manque d’argent ou d’appétit, mais, vous vous en doutez, pour le sourire de la vendeuse. Ils se sont mariés à Beyne-Heusay en 1943. Son mari étant garde forestier, ils habitaient en pleine forêt sans accès à l’eau ni à l’électricité. Nelly a travaillé dur, car en plus de s’occuper de la maison et d’éduquer leurs 3 enfants, elle faisait différents travaux pour améliorer la situation de la famille. Une fois pensionné, le couple est venu habiter Avenue des Martyrs où notre centenaire réside toujours. Ils aimaient marcher, allaient au cinéma et résolvaient des mots croisés. Nelly aimait aussi jouer au scrabble et tricoter et elle le fait toujours. Elle prend soin d’elle aussi et est très entourée par ses enfants, ses 7 petits-enfants et ses 4 arrière-petits-enfants qui étaient d’ailleurs présents à cette agréable réception. Nous espérons vous fêter encore quelques fois, Madame Dery, et nous vous présentons nos sincères félicitations!

F. BOVY - équipe de rédaction

Autres actualités à Fléron

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Fléron