Fléron - 45 ans depuis de la mort de Salvador Allende

Depuis 39 ans, les Autorités communales et des citoyens fléronnais se réunissent devant le monument – un des 300 dans le monde – élevé à la mémoire du Président chilien assassiné. Cette année, c’est un groupe assez fourni qui a écouté les 6 orateurs, dont Pablo Sepulveda Allende, un petit-fils du Président, qui ont rappelé dans quelle dictature était tombé le Chili alors que depuis 3 ans, il était gouverné par un homme juste qui voulait pour son pays un régime démocratique. Le Bourgmestre Roger Lespagnard a cité quelques chiffres qui font frémir. Selon le rapport Rettig de 1991, la junte militaire de Pinochet a fait 2.279 victimes dont 641morts dans des conditions non élucidées et 957 disparus. Un autre rapport, Valech, de 2004, comptabilise 33.221 arrestations arbitraires et cas de tortures entre 1973 et 1990, et 27.255 l’étaient pour des raisons politiques. Autres chiffres: 800.000 personnes se sont exilées sur une population de 12 millions de Chiliens. On comprend ainsi leur révolte. Le groupe s’est aussi dirigé vers la plaque d’hommage aux victimes du dictateur et l’arbre de la liberté pour un dernier dépôt de fleurs.

F.BOVY - équipe de rédaction

Autres actualités à Fléron

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Fléron