Flémalle - Des travaux en urgence au château de Chokier

A la suite de l’incendie qui a ravagé une partie du château de Chokier (Flémalle), dans la nuit de dimanche à lundi, «la commune de Flémalle prend des mesures afin d’assurer la sécurité», a précisé hier Sophie Thémont, bourgmestre de Flémalle. Elle a signé deux arrêtés. L’un porte sur l’interdiction d’accéder au site tandis que le second arrêté vise à réaliser des travaux de sécurité d’extrême urgence.

Bien que le rapport de l’expert en bâtiment confirme que la stabilité générale de la bâtisse n’est pas menacée, il convient de réaliser des travaux d’extrême urgence afin de sécuriser les lieux et ainsi éviter tout problème en cas, par exemple, de conditions météorologiques défavorables.

«Il convient d’enlever une partie de la toiture ayant en partie brûlé car elle pourrait s’envoler en cas de tempête, de renforcer les charpentes en bois, d’enlever les poutres brûlées, de démonter les murs de refend (NDLR: murs porteurs intérieurs) et de soutenir les baies des portes et fenêtres», explique Pierrick Jasselette, responsable du service des travaux de la commune de Flémalle.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Flémalle

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Flémalle