Fexhe-le-Haut-Clocher - Il détient plus de 500 bouteilles de vin dans sa cave

Et si le but est bien de les consommer, Patrick Prijot prend son temps à déguster ses trouvailles dès que l’occasion se présente, une soirée entre amis par exemple. «J’ai aménagé une cave climatisée il y a 3 voire 4 ans d’ici où j’y ai stocké pas moins de 500 à 600 bouteilles de vins», explique le Fexhois de 48 ans. Du rouge, du blanc, du rosé, Patrick n’a que l’embarras du choix. «Il y a des vins français, italiens, espagnols, mais aussi Sud africains

Amateur de vins depuis l’âge de 18 ans, Patrick sait où se fournir. «Je me rends dans des salons et à des dégustations. Je n’aime pas rentrer les mains vides, je n’achète que des vins que je peux déguster d’abord. J’aime la dégustation, il y a tellement de variété et on peut découvrir notre palais. Au début, j’allais dans les grandes surfaces en me disant que c’était moins cher que chez un caviste. Or ce n’est pas toujours vrai. De plus il y a des vins exclusifs et une gamme de prix proposée chez les cavistes

100 euros pour une bouteille

L’adage dit que quand on aime, on ne compte pas. Cela, Patrick le prouve! «La bouteille la plus prestigieuse que j’ai est un château Yquem de 1989. Une fois j’ai dépensé 4000 francs belges (99,16euros) pour un Château Pétrus de 1993

La passion de Patrick est telle qu’il a décidé d’être coopérateur du vin de Liège (récemment primé). Cela lui permet de découvrir le travail de la vigne. «Tous les mois je suis invité à travailler directement sur les vignes d’Heure-le-Romain ou encore de participer aux vendanges etc

Mais que ce serait le vin sans le partage? Une notion qui tient fort à cœur à cet habitant de Fexhe-le-Haut-Clocher. D’ailleurs, il a créé il y a un an, une page Facebook «Vins de Pat» pour partager sa passion avec les internautes. «On a diabolisé l’alcool or le vin fait est un élément important du bon repas. Alors qu’il y a de nombreux conseils de cuisine disponibles sur le net, il n’y a rien pour l’alcool. Or souvent, lorsqu’on va au restaurant on vous demande: que boirez-vous avec cela? Et souvent, c’est là que ça coince.» C’est ainsi que régulièrement il poste une publication et partage ses trouvailles sur les réseaux sociaux. «Cette page parle des choses qui me plaisent, de mes coups de cœur mais je choisis aussi des vins qui peuvent convenir à tout le monde, des grands cru et des petits vins de tous les jours.» Le but? Conseiller les lecteurs et offrir des conseils enrichissants. «Je n’ai pas de diplôme mais à force de rencontrer les producteurs, on apprend à trouver le goût», conclut Patrick.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Fexhe-le-Haut-Clocher

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Fexhe-le-Haut-Clocher