Etterbeek - La friterie disparaît pour mieux renaître

La destruction du pavillon circulaire de la mythique friterie Antoine fera place à un nouveau fritkot, dont la construction précédera le réaménagement de la place Jourdan. Le chantier « friterie », mené par la Régie Foncière d’Etterbeek devrait être terminé après 100 jours ouvrables, soit vers le 29 septembre prochain.

«La démolition de l’actuelle friterie s’exécute après le démontage préalable de la cabine haute tension de Sibelga qui a reporté les charges vers d’autres cabines environnantes», explique-t-on du côté des autorités communales.

«Pour la Maison Antoine et ses habitués c’est une page qui se tourne. Dès à présent, les frites, fricadelles et autres hamburgers sont temporairement servis dans le camion de la friterie Antoine, toujours sur la place Jourdan, à quelques mètres à peine du pavillon voué à disparaître».

La friterie « new look » conservera son emplacement actuel. Son architecture contemporaine et son agencement permettront d’améliorer considérablement le service à la clientèle. Les clients disposeront d’un comptoir supplémentaire, soit trois au total, pour passer leurs commandes.

Le bâtiment d’une surface de 50 m² abritera une zone centrale de préparation, avec trois friteuses et vente directe au public via trois comptoirs, un vestiaire et des sanitaires pour le personnel ainsi qu’une petite cuisine avec chambre froide, four à pain, lave-vaisselle et machine à laver, sans oublier un local poubelles et un local avec deux récolteurs de graisse.

«Un grand auvent en bois, soutenu par des colonnes (en bois également), protégera les consommateurs contre les intempéries tout autour de la structure principale du bâtiment. La façade sera quant à elle composée d'un bardage en zinc dont l’apparence rappellera les anciennes roulottes commerciales mobiles en métal», poursuit-on.

«La friterie sera recouverte d'une toiture verte extensive afin d’apporter plus de qualité visuelle à la vue en hauteur. Outre les raccordements prévus pour la nouvelle friterie, une nouvelle armoire électrique destinée à desservir le marché sera intégrée à la nouvelle construction».

Coût des travaux: 301.654 €

Par ailleurs, la Régie Foncière d’Etterbeek reste propriétaire du nouveau bâtiment. Coût des travaux ? 301.654 € TVAC. Tous les frais liés à la construction seront entièrement couverts par la location du bâtiment.

A l’issue des travaux, le locataire, à savoir la « Maison Antoine », installera son mobilier de cuisine et ses installations de techniques spéciales, indispensables à l’exploitation de la friterie.

La place Jourdan continuera, quant à elle, sa mutation en mode semi-piétonnier. Pour rappel, le projet de réaménagement de la place, porté cette fois par Beliris, prévoit une place plus conviviale avec davantage d’espace pour les terrasses, de nouveaux arbres, des fontaines mais également moins de voitures en surface.

«Un parking couvert existant de 70 places est en cours de réaménagement avenue du Maelbeek. Celui-ci permettra d'accéder facilement au semi-piétonnier de la place Jourdan, via le parc Jo Heyne situé au centre de l’ilot intérieur formé par la chaussée de Wavre, l’avenue du Maelbeek et la place Jourdan», conclut-on.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Etterbeek

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Etterbeek