Estinnes - Aide médicale urgente pour… les chiens!

Petits ou grands bobos, étourdissements ou infections… Nos amis les bêtes nous en font parfois voir de toutes les couleurs. Le premier réflexe est bien sûr d’appeler le vétérinaire, mais en l’attendant, l’angoisse monte et on se sent bien démuni face à la souffrance ou le mal-être de notre animal.

Magali Floriduz et Jérémy Paque, deux Estinnois, connaissent bien cette sensation. Au-delà d’être les heureux propriétaires de Lyska, une jeune berger malinois qui a le don de s’attirer toutes les plaies imaginables, ils sont également devenus des professionnels sur la question. Chacun de son côté, ils ont décidé de faire du chien, un métier: Magali, en ouvrant en octobre 2015 un salon de toilettage à Estinnes, et Jérémy, pompier professionnel, en suivant des formations de «Chien décombres» et devenant formateur auprès d’autres pompiers.

«Nous sommes en effet dans le monde du chien depuis plus de quinze ans», explique Jérémy. «D’abord en participant à des clubs canins, ensuite dans le cadre de ma formation de pompier, puis en me mettant au canicross. Mais au-delà de cela, mon épouse et moi, nous avons décidé de suivre des formations en France pour apprendre les gestes de premiers secours

Pas à la place du Véto

Des gestes parfois simples mais qui permettent de gagner de précieuses minutes ou d’éviter qu’une situation empire. Forts de cette formation et de beaucoup d’expériences professionnelles et privées, les deux amoureux des chiens ont lancé leur premier cours. «À travers l’activité de toiletteuse de mon épouse, nous nous sommes rendu compte à quel point les gens peuvent être attachés à leur bête. Et, en fin de compte, les premiers soins à apporter à un chien ne sont pas bien différents de ceux à apporter à un humain», explique le pompier breveté. «Bander, réanimer, prendre le pouls, surveiller les constances etc. Tout cela peut être appliqué à un chien. Dans tous les cas, il s’agit d’agir en urgence, mais le premier réflexe reste d’appeler un vétérinaire. Le but n’est en aucun cas de se soustraire à eux

Cette formation bien complète coûte 65€ et comprend une attestation et des outils pédagogiques pour la suite. «Ce type de formation n’est pas encore reconnu en Belgique ou en France. Nous allons toutefois décerner une attestation à la fin de cette journée, à chaque personne ayant suivi la formation

Pour plus de renseignement concernant cette journée du 6 mai: 0495/62.18.55.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Estinnes

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Estinnes