Embourg - Marie-Claire Desmette transmet la poésie du conte

Au départ, Marie-Claire Desmette écrivait des poèmes. Elle a eu envie de les lire et s’est inscrite au Conservatoire de Liège « avec une dispense d’âge car j’avais déjà 51 ans ». Elle en sort avec un 1er prix en art oratoire.

Lors de son cursus, elle rencontre Hamadi, conteur berbère, qui l’impressionne. « Cette forme de contact avec le public m’a bien plu. J’ai rencontré le groupe Parole Active, une association qui organise des veillées de contes, des balades contées et des repas contés ». En 1999, ils fondent la Maison du Conte et de la Parole qui reprend les activités de Parole Active.

A la différence du théâtre, Marie-Claire Desmette aime la proximité que le conte permet avec le public « On parle directement au public, on ne joue pas un rôle. Le conteur évoque des personnages plus qu’il ne les joue. Les acteurs sont tenus par leur texte, le conteur est beaucoup plus libre. Il peut interpeller le public et tenir compte de ses réactions ». Le conteur peut ainsi jouer avec sa voix, son visage, son corps, le silence ou les réactions du public pour le maintenir en haleine. Il s’adapte à son public selon ses réactions. « L’important pour captiver le public est d’être sincère, de se donner à fond ».

Les conteurs disposent d’une énorme littérature de contes du monde entier. « Le conteur choisit un texte et le retravaille pour le faire sien. Il peut aussi écrire ses propres contes ». Marie-Claire possède un répertoire de 160 contes et en a écrit une dizaine. Elle conte en français picardisé. Originaire de Soignies, elle utilise le patois par touches pour apporter du pittoresque à ses contes Elle aime surtout les contes centrés sur la femme « la femme qui engendre, la femme sorcière, la femme curieuse, qui prend des initiatives ». Le conte véhicule une philosophie populaire qui interroge sur la bonne façon de se comporter en société, sur les grandes questions: l’amour, la solidarité, la mort. Il s’adresse davantage aux adultes qu’aux enfants « J’aime beaucoup les contes populaires qui sont très riches. On utilise aussi les légendes qui relatent des faits historiques avérés transformés par l’imaginaire populaire. On s’enrichit aussi de ce qu’on vit et on peut ajouter des tranches de vie actuelles à des contes anciens ».

Pour découvrir l’art du conte, la Maison du Conte propose ses veillées tous les 7 du mois à 20h au Théâtre à Denis, 302 rue Ste-Margueritte à Liège. Les conteurs confirmés ou débutants peuvent profiter de la scène ouverte. La Maison du Conte organise également sur demande des prestations de conteurs, spectacles, balades, animations pour adultes et pour enfants et participe à des festivals en Belgique et en France.

www.maisonduconte.be

http://conteetparole.blogspot.com

www.facebook.com/maisonconteliege.verviers

Nadine Romieu - équipe de rédaction

Autres actualités à Embourg

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Embourg