Eghezée - «L’enfant sauvage»: 200 familles d’accueil à trouver

Ce jeudi 8 février, l’Écrin Centre culturel d’Eghezée vous propose une rencontre improbable entre un homme solitaire et une enfant abandonnée. Un spectacle vital, poignant, bouleversant et nécessaire, reconnu d’Utilité Publique par la Commission Communautaire Française

Du côté du pitch: un homme a trouvé une enfant sauvage sur la Place du Jeu de Balle, abandonnée au milieu de la foule et de l’indifférence. Ses cris s’entendaient de loin; on la voyait se mordre et saliver comme une bête. Cet homme – interprété magistralement par Thierry Hellin–, nous raconte la réalité qu’il découvre derrière les mots: accueil d’urgence, juge, famille, père, enfant, administration, adoption, home…

«On peut saluer l’écriture subtile et sensible de Céline Delbecq, la justesse de l’interprétation de Thierry Hellin, sacré meilleur comédien aux derniers Prix de la critique, et le projet social du spectacle qui fait le pari fou de trouver 200 nouvelles familles d’accueil. Aujourd’hui, en Belgique, près de 4000 enfants sont en attente d’une famille d’accueil», précise Benoît Raoult (directeur Écrin).

Il s’agit d’une production solidaire et collective: La Compagnie de la Bête Noire, le Centre Culturel Régional de Dinant, la Maison de la Culture de Tournai, l’Atelier 210, le Rideau de Bruxelles, le Théâtre 140, la Maison culturelle d’Ath, et les centres culturels de Beauraing, Engis, Gembloux et Ottignies.

Ce spectacle a reçu de nombreux prix: le Prix Marc Chouinard Théâtre Acadie 2017; spectacle reconnu d’Utilité Publique par la Commission Communautaire Française (Cocof); Meilleure Autrice Belge aux Prix de la Critique 2016; Nominé Meilleur seul en scène aux Prix de la Critique 2016; Prix SACD de la Dramaturgie Francophone 2016; Coup de cœur du bureau de lecture de France Culture 2015; Prix des Arts de la scène de la Province du Hainaut 2015 et Prix de l’écriture dramatique de la ville de Guérande 2015.

«Dans ce monologue poignant, Céline Delbecq nous fait pénétrer une réalité qu’elle connaît bien. Comme toujours, elle ose aborder les sujets les plus durs avec une humanité vivifiante, ouvrant des espaces de parole précieux, plaçant la fonction théâtrale au cœur des nécessités sociétales. Et inversement. »

Quand? Ce jeudi 8 février à 20h15.

Où? Écrin – Centre culturel d’Eghezée – Rue de la gare nº3à 5310 Eghezée.

Réservation? 081/510.636

- équipe de rédaction

Autres actualités à Eghezée

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Eghezée