Durbuy - L’institut Clairval récompensé

«Des sablés bretons très joliment présentés avec des mousses de fruits déclinées en six saveurs et un aspect qui rappelle celui des macarons.» Telle est la définition que donne la Fédération de l’industrie alimentaire (FEVIA) du Croqu’en Ciel. Cette gourmandise a reçu une mention honorable spéciale ainsi que le prix du public lors de la récente proclamation du Concours à l’innovation organisée par la FEVIA.

Le public conquis

Dans les couloirs de Clairval, centre scolaire spécialisé secondaire installé à Barvaux, ces deux prix donnent le sourire à huit élèves de la section Hôtellerie/Alimentation et à leurs enseignantes, Patricia Dohet et Marie-Christine Pirlot.

C’est en effet la pâtisserie qu’ils ont imaginée qui a remporté ce fameux prix.

«Nous avons voulu montrer aux autres que nous aussi on était là. Nous ne sommes pas des bons à rien,» lance d’entrée de jeu Benjamin, 16 ans. «Tout s’est super-bien passé,» ajoute Erwin, un autre élève.

Un produit à la fois beau et bon

C’est la première fois que cette section de Clairval participe au concours. «L’idée était de montrer que les étudiants issus de l’enseignement spécialisé sont eux aussi capables de réaliser de beaux projets,» commente en substance l’enseignante Patricia Dohet.

«Nous ne sommes pas une garderie, ajoute Marc Hubert, le directeur. En pratiquant une pédagogie différenciée, nous pouvons obtenir des résultats qui s’apparentent à ce qu’on peut obtenir dans l’enseignement ordinaire.» «Nous voulions réaliser une recette où il y aurait de la couleur pour donner un moment de bonheur, raconte Pierre, un élève. On voulait aussi que cela fasse envie.»

Et c’est vrai que le produit séduit dès le premier regard. Les petites boules colorées qui surplombent le biscuit donnent tout à la fois le sourire, mais aussi l’envie de les croquer jusqu’à la dernière miette. Une fois dans la bouche, on n’a plus qu’une envie: en reprendre un second.

Au niveau de la recette, les élèves ont pris la base d’un macaron. «On y a ajouté une masse de fruits et un glaçage,» explique Aurélie. «Plusieurs essais ont été nécessaires, rappelle Patricia Dohet. Au départ, nous avons rencontré quelques soucis techniques. Nous avons dû améliorer l’aspect. Car au final, il fallait que le produit soit à la fois beau et bon.» Et cela est désormais le cas.

Si vous souhaitez vous procurer ces gourmandises, vous pouvez les commander à l’adresse laurence.monjoie@acis-group.org

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Durbuy

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Durbuy