Couvin - Tout frais diplômés, déjà recrutés!

L’Ecole communale de promotion sociale célébrait, à l’Hôtel de Ville de Couvin, les 18 jeunes filles et 2 jeunes hommes ayant obtenu leur certification au terme de leur formation d’aide familiale ou d’aide-soignant.

Les sept nouvelles aides-familiales ont terminé leur cursus il y a six semaines. Six sont déjà au travail, la septième est en train de passer son permis de conduire.

Les 13 nouveaux aides-soignants (11 filles, 2 garçons) viennent juste de terminer leur formation. Et quatre d’entre eux ont déjà un employeur.

Aide-familiale ou aide-soignant: ces deux fonctions réclament pourtant un maximum d’investissement.

Cette aisance à accéder au marché du travail s’expliquerait-elle par une pénurie de candidats?

«Non», assure la directrice Chantal Dagneaux. «Nous avons déjà cinquante candidats pour septembre, nous devrons en sélectionner trente-cinq. Et la formation débute toujours par un module de découverte au terme duquel certains se rendent compte qu’ils ne sont pas faits pour ces deux métiers.

Il y a tout simplement que la demande explose, en raison du vieillissement de la population ou de la précarisation dans certains milieux sociaux. Partout, y compris dans la région, les maisons de repos ou des résidences-services se créent ou s’agrandissent.»

À ce titre, le Gouvernement wallon vient encore de débloquer, dans le cadre de son plan «Papy Boum», 13 millions d’euros destinés à augmenter l’offre d’accueil des personnes âgées à Couvin, Chimay et Momignies…

Notons encore que ces deux formations s’étalent sur 18 mois. La première année s’organise en tronc commun.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Couvin

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Couvin