Chimay - Un site internet pour séduire les touristes

Chaque année, Chimay, à en croire son échevin du Tourisme, accueille 100.000 visiteurs. Des touristes d’un jour que la Ville veut séduire encore davantage. La belle (ou le beau) s’appelle «visitchimay.be». Il s’agit d’une plate-forme en ligne qui rassemble toutes les offres touristiques, fédère les différents acteurs du secteur et met en valeur les grands événements organisés dans l’entité.

«Une Trappiste, une Principauté, une Ville». Voilà le slogan qui a ouvert la présentation, ce vendredi 25 mai à l’hôtel de ville de Chimay, de la toute nouvelle plate-forme en ligne dédiée au tourisme à Chimay. L’appellation de ce nouveau site internet, «visitchimay.be», est sans équivoque: il s’adresse aux milliers de visiteurs qui, chaque année, dégustent le breuvage des moines sur la Grand-Place après avoir visité le château.

«Chimay, c’est aussi le Circuit, l’Aquascope ou encore la Grange aux Papillons», ajoute Tanguy Dardenne, l’échevin du Tourisme.

«Notre attractivité repose sur quatre axes. Tout d’abord, le patrimoine, avec le château, le centre historique, mais aussi pas mal de curiosités dans les villages. On propose un tourisme nature, avec toute une série de randonnées que le concept «Forêts du Pays de Chimay» met en avant. Il y a le tourisme de bouche également, avec les Trappistes et les fromages comme produits phares, mais aussi tout une série de produits du terroir de grande qualité. Enfin, il y a l’événementiel avec, par exemple, les Estivales et le Circuit ou encore les retransmissions des matches des Diables rouges sur écran géant. La plate-forme Web permettra in fine de réunir les différents acteurs de l’entité pour créer une véritable marque touristique.»

«Visitchimay.be» est piloté par Chimay Promotion et le Syndicat d’Initiative. «On connaît l’importance du digital à notre époque et il nous fallait répondre aux besoins de nos visiteurs», souligne Corentin Deneufbourg, chargé de communication chez Chimay Promotion.

«Les touristes préparent de plus en plus leurs séjours via internet, et jusqu’à présent, il régnait une certaine confusion en matière d’information chez nous. Notre plate-forme répond aussi aux exigences techniques, notamment requises par l’utilisation des smartphones. On va enfin, avec cet outil, pouvoir communiquer de manière plus homogène et développer l’image touristique de Chimay.»

La lettre C a été utilisée de différentes manières pour présenter graphiquement les richesses de Chimay. «Le design du site est très graphique et assez épuré», commente de son côté Nicolas Vincent, le concepteur de la plate-forme en ligne. «Le site devait répondre à quatre priorités: l’exigence technique, informer, séduire et proposer des séjours. Le but, c’est de transformer le tourisme d’un jour en tourisme de plusieurs jours. Par exemple, en mettant en place des offres personnalisées.»

Si le site évoluera en permanence, un merchandising (casquettes, tee-shirts…) soutiendra aussi le tourisme en Principauté.

«On offrira déjà quelque chose cet été, mais ce merchandising sera surtout lié à de grands événements, comme les courses sur le circuit de Chimay ou les Estivales», précise à ce sujet Nicolas Vincent.

«Visitchimay.be», qui se décline en quatre grandes thématiques («Découvrir», «Séjourner», «Boire et manger» et «Agenda»), comporte pour l’instant 80 fiches, mais le site en proposera deux ou trois fois plus à terme.

N.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Chimay

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Chimay