Chaudfontaine - Source O Rama devient Water et Art House

En perte de vitesse depuis plusieurs années, Source O Rama, le site dédié au parcours de l’eau installé dans l’avenue des Thermes, à Chaudfontaine, vient d’être complètement repensé. Il accueille maintenant deux espaces distincts: Water House, qui reprend les ingrédients déjà présents auparavant à Source O Rama, et Art House, une exposition permanente d’oeuvres d’artistes majeurs du XXe siècle spécialement conçue pour les enfants.

« Régulièrement, des enseignants me faisaient part de leur volonté de disposer de dossiers pédagogiques, mais aussi de faire découvrir à leurs élèves la richesse de l’art du XXe siècle » raconte Jean-Christophe Hubert, commissaire de nombreuses expos et scénographe d’Art House. De leur côté, les édiles de Chaudfontaine cherchaient à donner une nouvelle jeunesse à Source O Rama. La rencontre entre Laurent Burton, le bourgmestre faisant fonction de Chaudfontaine, et Jean-Christophe Hubert, a fait le reste. Très vite, le projet de Source O Rama «3.0», tel qu’il est présenté au grand public depuis ce 6 juillet, était lancé.

Art House accueillera 120 œuvres, originales et signées, des plus grands artistes du siècle dernier. On retrouvera ainsi notamment Toulouse-Lautrec, Degas, Matisse, Picasso, Andy Warhol, César, Miro, Folon, Dali et bien d’autres. « Et nous disposons en permanence d’un fonds de 500 pièces qu’on va faire tourner, continue M. Hubert. Nous compléterons aussi régulièrement l’expo d’oeuvres exceptionnelles, pour relancer l’intérêt. »

Le parcours de l’eau, qui occupait auparavant tout Source O Rama, a donc été contraint de céder un peu de terrain à son nouveau voisin. « Mais on n’a rien perdu de la qualité de l’expo, précise d’emblée Laurent Burton. On l’a juste resserrée un peu, redynamisée. »

« Source O Rama avait été inauguré en 2005, continue Philippe Labalue, l’échevin calidifontain en charge notamment du thermalisme et du tourisme. Il était vieillissant, il était temps que ça change. »

Des travaux d’envergure ont donc été entrepris pour moderniser l’endroit et rendre l’exposition beaucoup plus ludique, notamment via la multiplication des écrans tactiles. Chaque espace a ainsi été repensé, et de nouvelles expériences ont été ajoutées. Parmi ces nouveautés, le «couloir du temps», une fresque équipée de supports multimédias qui retrace les 60 ans de parcours sous terre de l’eau calidifontaine.

Au total, quelque 650.000 € ont été investis – dont 315.000 par la commune – pour offrir une deuxième jeunesse à ce site emblématique. Un site auquel sont maintenant associés des partenaires privés, dont Mithra et Ethias. « Ces deux sociétés ont également des collections du XXe siècle très intéressantes, note le bourgmestre faisant fonction. Ce qui nous permettra donc de renouveler régulièrement celle qui se trouve dans l’Art House. »

La SNCB a, semble-t-il, elle aussi été convaincue par le changement opéré par l’attraction calidifontaine. Dès septembre, date de réouverture de la gare de Chaudfontaine, un billet B-excursion sera ainsi disponible pour permettre de découvrir Water House et Art House au départ de toutes les gares belges.

Plus d’infos et tarifs sur le site www.sourceorama.com

- équipe de rédaction

Autres actualités à Chaudfontaine

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Chaudfontaine