Chastre - 36 kilos de déchets en moins par ménage

Cette nouvelle méthode de transformation des déchets consiste en l’adoption de deux conteneurs, l’un pour les déchets résiduels et l’autre pour les déchets organiques, autrement dit les restes de nourriture qui composent environ 50% des poubelles. Il semblerait que cette méthode ait fait ses preuves.

Un problème de taxation

Mais avec la nouvelle taxation forfaitaire qui était demandée, ça n’a pas été facile. «Nous avons instauré une réglementation avec des experts des autres communes qui utilisaient déjà les poubelles à puces. Nous avons établi une somme forfaitaire avec 60 kilos de déchets par personne. Ça n’a pas plu tout de suite, les gens avaient du mal avec cette taxation», explique Claude Jossart, bourgmestre de Chastre.

Il faut dire que cette taxation avait doublé par rapport aux poubelles normales: «Les prix ont augmenté, le coût budgétaire aussi. Nous avons dû établir une taxe en fonction des ménages».

Objectif réussi

Petit à petit, les habitants de Chastre ont fini par s’y faire. «Ils se sont bien organisés. Six ménages sur 10 n’ont pas dépassé les quotas qui leur étaient alloués» poursuit-il. Ainsi le nombre de déchets collectés a diminué, passant de 132 kilos à 96 kilos, soit une baisse de 36 kilos. «Il y a eu une diminution de 37% des déchets par ménage» constate le bourgmestre. La nouvelle méthode a également permis à la Commune d’économiser quelque 39.500 € en 2016.

Claude Jossart se dit très content des résultats obtenus et annonce d’ores et déjà le maintien du système mis en place. «C’est le bon timing, on va essayer de garder les mêmes chiffres. On est sur la bonne voie, on va garder ce système pour l’année prochaine.»

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Chastre

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Chastre