Charleroi - Carte de fidélité unique pour tous les commerces

Passer à l’ère du numérique fait partie des chantiers en cours à Charleroi. Pour preuve: l’organisation d’une conférence digitale au Bois du Cazier le 1er juin. Le public cible: les indépendants et commerçants de la région. Et ce sera l’occasion pour eux de découvrir une nouvelle application.

L’application Citie va débarquer à Charleroi début juin lors d’une conférence qui va servir de lancement officiel à cet outil très pratique pour les commerçants. «Nous lançons cette application ville par ville, et cela marche déjà fort en Flandre. À Roulers, près de 200 commerçants l’utilisent. Cela demande énormément d’investissement, mais la volonté est de favoriser le commerce local à travers le monde digital», explique Christophe Wauthy. Anvers, Bruges, Genk, Ostende... Citie est bien présente dans les grandes villes flamandes. «Charleroi est la première ville wallonne d’envergure où nous lançons l’application», se félicite le consultant digital de Belfius, partenaire de l’application au même titre que Bpost et Proximus.

Mais quel est donc le principe de cet outil? Les consommateurs disposent d’une carte de fidélité numérique et accumulent des «coins» lorsqu’ils réalisent un achat chez les commerçants affiliés à l’application. Ils peuvent ensuite profiter de cadeaux et de réductions avantageuses. «L’objectif est de fidéliser le client aux commerces locaux», note Christophe Wauthy.

Période charnière

À plus long terme, l’application, notamment grâce à ses partenariats, compte offrir de nombreuses options. Pour la Ville de Charleroi, la possibilité d’un système de puce installée sur des places de parking pour permettre aux utilisateurs de connaître les places libres est même évoquée! Le projet n’est pas pour tout de suite, mais il témoigne de la volonté de Charleroi de se tourner vers un monde plus connecté, ce que confirme l’échevin du Commerce Philippe Van Cauwenberghe: «Il n’y a pas de secret, pour les commerces indépendants, l’avenir passe par les nouveaux marchés, et notamment par celui du digital. Charleroi est en tout cas à une période charnière et l’aspect numérique est l’une des premières étapes à travailler.»

Originaire de Marcinelle, l’organisateur de la conférence Gil Goorman confirme le retard accumulé par sa ville: «Nous voulons montrer que Charleroi est à la traîne au niveau du numérique. Très peu de commerçants l’ont compris dans la région.»

Richard de Jaegere, l’autre organisateur, conclut: «Lors de cette conférence, plusieurs personnes de la région viendront témoigner, en bien ou en mal, de leurs expériences après s’être ouvertes aux portes du numérique.»

Plus d’infos sur la conférence au 0483.00.04.31

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Charleroi

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Charleroi