Charleroi - Quarante ans de succès pour Comedia 77

La compagnie « Comedia 77 » fête cette année ses 40 ans d'existence. La troupe est reconnue pour son professionnalisme et pour ses mises en scène originales !

Christine Michel, la dynamique présidente et fondatrice passionnée de Comedia 77, nous raconte l’histoire de cette troupe atypique : « Eh bien oui, cette année, la compagnie fêtera ses 40 ans. Quand on pense aux kilos de brochures que cela représente, aux centaines de pots de peinture pour les décors, aux dizaines de mètres de tissus pour les costumes, sans parler des litres et des litres de boissons alcoolisées ou non nécessaires au moral des troupes… Quand on pense aux heures de travail, d’études, de réflexion, que l’on soit comédien ou metteur en scène… Au temps passé à chercher et surtout trouver « the » morceau de musique et « the » éclairage qui donnera de la couleur au texte… Quand on pense à l’angoisse de tous ces comédiens tout au long de ces 40 saisons, au stress, au trac, aux troubles intestinaux partagés … aux fous rires ou aux larmes parfois … Je me dis que les gens de théâtre sont éminemment respectables pour ce qu’ils offrent d’eux-mêmes quand ils sont face à un public, je me dis que nous sommes des artisans du spectacle avec tout ce que cela implique et je me dis que cela doit continuer... »

Dès le 6 octobre, Comedia 77 présentera Sunderland, une comédie «so British» de Clément Koch ou comment deux jeunes femmes dépassent les tabous dans une Angleterre en proie à la crise ... C'est drôle, décapant et provocateur avec gentillesse et humour!

Le second spectacle de la saison sera «Voix de garage» de Jean-Michel Briou. Les tribulations d'une famille coincée dans son garage alors qu'elle devrait être en vacances sous le soleil, les ados qui n'en font qu'à leur tête et les voisins qui s'en mêlent, la vie est parfois compliquée pour Jacques et Chantal !

Et enfin, pour clôturer en beauté cette 40e saison, Comedia 77 présentera «Le repas des Fauves» de Vahé Katcha. Ce thriller historique, grand succès à Paris, vous replongera dans le Paris de l'Occupation avec ses peurs, ses doutes et ses espoirs.

Elle conclut : «Et surtout n'oubliez pas: on peut vivre sans culture, mais beaucoup moins bien!»

Chrysline - équipe de rédaction

Autres actualités à Charleroi

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Charleroi