Brugelette - Maïté vous invite à danser

Psychologue et psychothérapeute pour enfants et adolescents, la jeune femme sait ce qu’est le don de soi. Depuis plusieurs années, elle pratique également la danse. Une discipline qui lui permet de se défouler, d’en apprendre plus sur elle-même et de se dépasser. «J’ai commencé à danser lorsque j’avais plus ou moins 6 ans dans l’entité de Brugelette et puis je suis arrivée à la Maison culturelle d’Ath que je n’ai plus quittée puisque j’y suis toujours actuellement. La danse est ma plus grande passion, mais je l’exerce avec modération pour pouvoir concilier toutes mes activités. C’est quelque chose qui est présent en moi et chaque air de musique que j’entends me fait bouger, peu importe où je me trouve. J’ai toujours aimé danser, cela fait partie de ma vie et de mes habitudes. C’est ce qui me caractérise d’une certaine manière», explique-t-elle.

Depuis 9 ans, la jeune danseuse est professeur et donne cours à «des petites poulettes», comme elle aime les appeler. Les danseuses ont 3-4 ans pour le premier groupe, 5-6 ans pour le deuxième, 11-12 ans pour le quatrième groupe et 13-14 ans pour le dernier. Les autres tranches d’âge sont prises en charge par Emilie Longeval, amie et professeur au sein de l’asbl.

D’élève à professeur

Comment est-elle d’un statut à l’autre ? Qu’est-ce que ce poste lui apporte au quotidien ? « C’est en quelque sorte un relais qui s’est fait. Ma prof, Marie Jonet et les filles qui donnaient cours avec elle ont progressivement arrêté de donner cours et j’ai pris la suite avec Emilie Longeval qui m’a rejoint un an après. J’ai commencé bien avant en donnant un coup de main à ma prof avec les groupes de toutes petites (3-5 ans). Et le relais s’est fait progressivement. D’une certaine manière je me doutais que c’était ce qui m’attendait et lorsqu’elle m’a demandé de reprendre le poste, j’étais extrêmement heureuse et fière de prendre cette place. Quel honneur ! Et en même temps quelle pression ! Car j’ai toujours admiré son travail. Je devais être à la hauteur. Finalement tout s’est bien passé et mon binôme avec Emilie est extra. C’est un challenge chaque semaine, chaque année que de créer, d’imaginer des chorégraphies, de transmettre ce que l’on sait, se faire comprendre, parvenir à comprendre où les jeunes en sont dans leur développement, dans leurs possibilités et de s’adapter à tous ces paramètres. Mais ce qui m’importe c’est que l’on passe tous ensemble de bons moments La satisfaction éprouvée par les filles (et les garçons d’ailleurs) contribue à leur épanouissement personnel », ajoute la danseuse.

Il y a deux ans, le groupe a fondé l’asbl «Vis l’évi’Danse» dont le siège social se trouve à Ath. Les cours pour les enfants et les adolescents se donnent le samedi à la Tour Burbant. Ceux-ci sont au nombre de 8, répartis sur 4h (de 10h à 14h). Pour les personnes souhaitant découvrir les cours et l’équipe, Maïté leur donne rendez-vous le 30 septembre à la rentrée. Le premier cours est gratuit, cela vous permet d’observer si elles aiment et désirent faire partie du groupe.Une fois tous les deux ans a également lieu le spectacle au Palace. Un moment fort pour l’ensemble des groupes et surtout l’envie de recommencer de plus belle l’année qui suit.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur l’asbl et les cours: Maïté : 0471/63.48.96 ; Emilie : 0479/67.03.42

Julie Deprez - équipe de rédaction

Autres actualités à Brugelette

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Brugelette