Braives - Les Cipletois veulent sauver leur statue

Surnommée la «Botteresse» par beaucoup de villageois, il s’agit en réalité d’une marchande de Ramons, ce célèbre balai constitué de rameaux d’arbres. Bâtie il y a une trentaine d’années lors d’un atelier de sculpture, la statue cipletoise souffre du poids des ans. «Son socle se décompose et elle a clairement besoin d’être restaurée. En tant que villageois, il est de notre devoir de la faire revivre, car elle fait partie du paysage de Ciplet», explique Jacques Dantinne, président du comité de village, qui a pris connaissance, il y a quelques semaines, qu’un dossier pouvait être déposé auprès de la fondation Roi Baudouin dans le cadre de l’opération «Vis mon village». «Ce projet vise à améliorer la qualité de vie dans le village et favorise le contact entre les habitants. Nous devons rentrer notre dossier pour fin mai, en collaboration avec la Maison de la Mehaigne et de l’Environnement Rural (MMER), afin de voir s’il est possible de recevoir un subside d’environ 5000 euros.»

Avec du saule

Ce rassemblement avait donc pour but de trouver un nom au futur dossier qui sera rentré dans les prochains jours. Et, après plusieurs minutes de concertations, les Cipletois se sont mis d’accord pour intituler leur projet «Du saule aux Ramons» en référence à cette matière qui sert à la confection des Ramons, mais également au village du Saule qui est une fierté braivoise. Car au-delà de la consolidation de la pierre, les Cipletois souhaitent garnir leur statue avec des constructions en saule sec autoclave afin qu’elle puisse durer dans le temps. Dans cette optique, Françoise Hogge, la directrice de la MMER était présente avec différentes idées. «On se dirige vers une construction entourant la statue comme une petite haie», lance Jacques Dantinne. Bref, les Cipletois ne manquent pas d’idées et espèrent désormais que leur dossier connaîtra une issue favorable. «On espère une réponse dans le courant du mois de septembre ou octobre. Mais si celle-ci devait être négative, on essayerait de trouver d’autres solutions afin de redonner un coup de boost à notre statue.»

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Braives

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Braives