Braine-le-Comte - Eddy Limbourg vitesse rallye!

Chaque année, à la même époque, le même engouement se fait sentir. Eddy Limbourg vit sa passion au quotidien. Cette nouvelle édition de son rallye, il l’a bichonnée. «Un événement comme celui-ci, c’est dix à onze mois de préparation», sourit le Brainois pure souche. «Bref, j’y pense constamment! Mais, c’est un vrai plaisir. Je suis tombé dedans en raison de cette même passion qui animait mon grand-père. Et puis, vers l’âge de 18 ans, j’ai eu la chance de croiser la route de Claude Decobeck qui était chronométreur. Depuis, nous sommes de grands amis.»

Habitué des rallyes mais pas qu’en spectateur

Eddy n’est pas qu’organisateur du rallye. Il est aussi chronométreur RACB. «Cela signifie que je suis de nombreux rallyes en Belgique. Je suis souvent parti le week-end. Cela permet de nouer des liens avec des pilotes ou des organisateurs. Cela m’a aidé lorsque, en 2003, j’ai relancé le club brainois afin de maintenir le rallye de la Haute Senne qui s’appelait à l’époque les 12 heures de Braine-le-Comte.»

Et depuis 2003, le rallye de la Haute Senne connaît un joli succès. Des pilotes issus des quatre coins de l’Europe seront présents les 16 et 17 juin.

Il commente : «Des Allemands, des Hollandais, des Français ou encore des Anglais seront sur nos routes. Et, c’est une première, des Luxembourgeois car notre épreuve compte pour le championnat Grand-ducal. Il y aura des talents de notre pays également comme Christophe Verstaen d’Ecaussinnes ou Lionel Hansen.»

Eddy et son équipe en terminent donc avec les longues heures de préparation. Place au spectacle. «Il y a des étapes essentielles à la préparation du rallye. Au niveau administratif, les autorisations sont parfois longues à obtenir. Il faut établir un plan de sécurité et déterminer un roadbook. Sans oublier le balisage du parcours. Enfin, les changements de dernière minute comme celui d’éviter Soignies que nous avons appris dernièrement. Nous passerons donc par les villages de Steenkerque et Henripont, ainsi que par les communes d’Ecaussinnes, Seneffe et Feluy. Comme toujours, il sera possible de suivre les courses sur Radio Extremix au 95.1FM.»

Plus que quelques heures avant qu’Eddy et toute la Haute Senne ne s’enflamment au passage des voitures.

Site? www.braineautoclub.be

Massimo Di Emidio - équipe de rédaction

Autres actualités à Braine-le-Comte

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Braine-le-Comte