Boussu - Dog Lanta: chiens et maîtres en course

Pour ce Dog Lonta boussutois, moins dur et plus amusant, le parcours s’effectuait en course ou en marchant. Un véritable moment de partage pour les 215 participants inscrits ce samedi matin dans le parc Glattinies. Une ambiance très détendue pour les chiens et leurs maîtres qui ont quand même dû assumer sur quelque 8 kilomètres dans les rues de la commune sans pouvoir éviter les obstacles qu’ils étaient invités à franchir là aussi dans la bonne humeur individuelle ou en équipe.

Sandro: une première

Parmi les participants, Sandro Gonzalez Schena, le candidat belge de Koh Lanta diffusé actuellement sur TF1. Avant de rentrer en scène ou plutôt avant de se lancer à l’assaut des obstacles, il explique: «C’est avec le chien d’une amie que je participe. Nachos, un berger australien champion en la matière. C’est la toute première fois que je m’inscris à ce genre d’épreuve. J’ai répondu à l’invitation des organisateurs car cette manifestation me renvoie une image qui me correspond tout-à fait. C’est aussi joindre l’utile à l’agréable. En plus, je suis venu avec des amis qui participent également. En ce qui me concerne, il n’y a pas très longtemps que j’ai repris tout doucement le sport. Bien que je cours beaucoup à pied, Je suis venu ici de manière tout à fait récréative.»

Sandro qui, dans la vie professionnelle, est vendeur chez un concessionnaire de grosses berlines allemandes dans le Brabant Wallon et footballeur formé au RWDM a voulu ainsi encourager cette belle organisation et surtout se prouver qu’il pouvait encore tenter l’inconfort.

Avec Nova et Fox

De leur côté, Marie (30 ans) de Waterloo, et Sébastien (29 ans) de Charleroi ont eux aussi voulu tenter ce beau challenge. Cette avocate et ce jeune homme qui vient tout juste de créer sa propre marque en portefeuille ont participé en équipe. Leurs compagnons de route: Nova (Akita de 2 ans et demi) et Fox Podonco (Lévrier Espagnol d’un an). Au terme de ce parcours qu’ils ont accompli en 1h05, fatigués mais contents:

«nous courons pour défendre les couleurs de la FBOA (Fédération Belge des ostéopathes pour les animaux), une association qui a pour but de formaliser le métier et qui a été créée voici deux ans. Nous en sommes à notre quatrième Dog Survival. Au début du parcours des 8 kilomètres c’était très dur mais heureusement par la suite, nous ne nous sommes même pas rendu compte que c’était déjà fini.

Chouette organisation

Le plus difficile c’était la montée du terril. Pour nous, il s’agit d’une participation sans entrer dans la compétition, juste pour le fun. Les chiens adorent ça. Ils sont plus sportifs que nous. Une véritable complicité et une confiance entre nous quatre. Une très chouette organisation et des obstacles qui l’étaient tout autant. Nous n’avons pas vraiment eu le temps de visiter la région si ce n’est les champs et les terrils.»

Marie est une adepte du Cani cross et pratique l’équitation. Sébastien est quant à lui un ancien arbitre de foot en provinciale et pratique la ka puera. Ces disciplines les ont quand même beaucoup aidés pour terminer parmi les meilleurs participants. Mais l’important n’était pas là.

LP - équipe de rédaction

Autres actualités à Boussu

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Boussu