Boussu - Le kiosque sera bientôt remis à neuf!

Ce mardi 30 mai, le conseil communal de Boussu a approuvé le projet de marché de travaux visant à la restauration du kiosque de la Grand-Place de Boussu. Si tout se passe bien, les travaux pourront débuter au début de l’année 2018. Cette rénovation n’est qu’une première étape dans la réfection complète de la place publique envisagée par le collège boussutois.

La place de Boussu aurait bien besoin d’une remise à neuf. L’état du revêtement laisse à désirer. De nombreux nids-de-poule parsèment le tarmac et forment de belles flaques d’eau à la moindre averse.

Depuis plus d’un an, les autorités boussutoises ont entamé une réflexion, afin de rendre à cette place son lustre d’antan. Une place colorée, pourvue de terrasses et de bancs publics, c’est ce que souhaiterait le bourgmestre Jean-Claude Debiève (PS). Mais parallèlement à ces aspects cosmétiques, la réflexion du collège se porte également sur les aspects liés à la mobilité et aux parkings. Objectif: empêcher le stationnement longue durée. «Ce qui prend plus de temps, c’est de voir l’orientation que l’on prendra en termes de mobilité. Le parking sera-t-il limité dans le temps ou non? On ne s’est pas positionné. Nous avons encore des réunions prévues avec les commerçants. Le dossier suit son cours,» précise à ce sujet l’échevin des Marchés publics, Nicolas Bastien.

Quant au kiosque central, régulièrement utilisé pour les festivités, il n’est plus de sa première jeunesse. «Une restauration complète du kiosque est envisagée: charpente, toiture, ferronnerie, électricité et même le trottoir périphérique,» indique Nicolas Bastien. Le montant des travaux est estimé à 266.000 euros TVAC. Mais la commune vient d’obtenir un subside du Département du Patrimoine de la Région wallonne (DGO4) à hauteur de 60%. «Le projet date de 2012. Mais comme ces rénovations étaient liées à l’obtention d’un subside au niveau du patrimoine, cela a pris du temps,» ajoute l’échevin. Ce mardi, le conseil communal de Boussu a approuvé les conditions du mode de passation du marché public de travaux. Nicolas Bastien espère pouvoir démarrer cette restauration au début de l’année 2018.

LP - équipe de rédaction

Autres actualités à Boussu

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Boussu