Bouillon - Bientôt des girafes au parc animalier

Lions blancs, tigre de Sibérie, ours, ouistiti ou encore jaguar… Voici quelques-unes des espèces que compte le parc animalier de Bouillon. Aujourd’hui, plus de 500 animaux répartis en 90 espèces peuplent le parc zoologique bouillonnais.

Régulièrement, de nouveaux pensionnaires font leur arrivée, comme tout récemment des damans des rochers et des lycaons, des espèces africaines (voir ci-contre). Une autre espèce africaine devait elle aussi être accueillie cet été au parc: des girafes.

2 ou 3 girafes?

Mais voilà, il faudra encore attendre un peu pour espérer voir ces mammifères majestueux au long cou dans leur enclos bouillonnais… Les girafes ne devraient en effet pas arriver au parc avant début de l’année prochaine. «Nous ne savons pas encore combien de girafes nous accueillerons ici», commente Nathalie Pochet, la gérante du parc animalier. «Il était prévu que nous en accueillions deux mais ce sera peut-être trois finalement. Nous sommes un peu coincés par le fait de ne pas connaître le nombre exact d’animaux. Le projet a donc pris un peu de retard mais il se concrétisera bien», souligne la gérante, qui précise que les démarches pour finaliser le projet se poursuivent.

Car accueillir des girafes nécessite quelques aménagements. Un bâtiment qui leur sera réservé doit encore être construit. Ce qui est un peu juste en termes de délais pour que tout soit finalisé cette saison.

18 degrés en permanence

C’est que ces «demoiselles» ont besoin d’un espace suffisant de 25 m² pour se sentir à l’aise. Et d’un intérieur chauffé à 18 degrés en permanence. «La taille du bâtiment à construire dépendra du nombre de girafes que nous aurons au parc. Si nous accueillons trois animaux au lieu de deux, il faudra donc une superficie de 75 m² au lieu de 50…», dit Nathalie Pochet.

Les girafes qui rejoindront Bouillon ne viendront peut-être pas du même parc. «Cette espèce fait partie d’un programme d’élevage. Chaque espèce a un coordinateur. C’est lui qui gère les flux des animaux et qui décide quel animal va où… Nous attendons donc sa décision», détaille encore Nathalie Pochet. «Nous demandons donc aux visiteurs d’être encore un peu patients. Dès que le projet sera plus avancé, nous donnerons plus de détails», conclut-elle.

Le parc animalier de Bouillon est ouvert tous les jours de l’année, sauf le 25 décembre et le 1er janvier. Infos: http://www.parcanimalierdebouillon.be/fr

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Bouillon

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bouillon