Bonneville - Grande fête du Drone

L’inauguration de cette manifestation exceptionnelle organisée par World Drone Academy, avec le soutien de Drone Valley ainsi que la Belgian Drone School, s’est déroulée en présence du bourgmestre Claude Eerdekens, Dominique Wautelet, Fondatrice de WD Academy et son équipe de pilotes, Jean-Philippe Kinet, président du Model Club Andennais et Bernard Van Lysebetten, président de Drone Valley.

Au programme de cette journée qui s’adressait aux particuliers et aux professionnels, démonstrations et vols de drones, sensibilisation à la sécurité ou comment utiliser un drone en bon père de famille, informations sur les formations proposées par WD academy.

Il faut distinguer trois types d’utilisation de drones.

Le premier type est récréatif. Le drone a un poids inférieur à 1 kg et doit évoluer à moins de 10 mètres d’altitude, bref, un jouet d’enfants.

La classe 2 s’adresse aux plus de 16 ans et donne droit à une attestation suite à une formation théorique et un examen pratique. Le poids du drone doit être inférieur à 5 kg et ne peut pas voler au-delà de 45 m ni survoler des villes, des personnes ou des animaux.

La classe 1, pour les plus de 18 ans, débouche sur une licence de pilote qui permet l’utilisation d’engins jusqu’à 150 kg pouvant voler à 90 m de haut.

De multiples utilisations

La technologie du drone est en plein essor, une tendance qui va encore s’accroître dans les prochaines années. Il faut dire que les utilisations sont multiples et certaines peuvent rendre de grands services dans la vie de tous les jours: cinéma, vidéos et photos, bâtiment, architecture et suivi de chantier, topographie et cartographie, promotion immobilière pour particuliers ou professionnels, la prévention (plan d’évacuation de sites industriels), les assurances (détermination rapide des dégâts effectifs) et les services de sécurité…

Dans certains pays, le drone est déjà utilisé pour le transport postal ou alimentaire.

Une technologie motivante pour les jeunes

Le drone peut également booster la filière technique ou professionnelle pour nos jeunes, une filière parfois un peu dénigrée par les parents ou même certains professeurs. Le secondaire général n’est la panacée universelle pour obtenir un emploi épanouissant et valorisant. Dans un avenir proche, le secteur du drone, en pleine expansion, aura besoin de techniciens de haut vol (sans jeu de mots) et de professionnels qualifiés pour la construction et la maintenance de ces engins prometteurs.

Ph. B. - équipe de rédaction

Autres actualités à Bonneville

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bonneville