Bioul - Le Tilleul du Vî Pays élu arbre belge de l’année

La Fondation wallonne pour la Conservation des Habitats est heureuse de vous annoncer le résultat du concours de l’arbre de l’année qui a mobilisé avec passion près de 4.000 personnes. Après validation des votes, la Fondation décerne le titre d’arbre belge de l’année 2017 au Tilleul du Vî Pays à Bioul, sur la commune d’Anhée, qui a récolté 1.701 votes. Ce beau lauréat recevra un prix de 2.500 €, grâce au soutien du Fonds Baillet Latour.

Pour le jury, le Tilleul du Vî Pays mérite amplement ce prix, non seulement pour sa valeur environnementale mais également pour son rôle important dans la commune de Bioul:

«Je suis très heureux que ce concours ait pu mobiliser l’intérêt du public auprès des arbres du pays et que celui de Bioul soit élu révèle toutes les qualités que nous souhaitions mettre en avant avec le jury. Ce tilleul est un arbre ancien, un arbre repère dans le paysage pour les hommes et les femmes qui l’ont côtoyé à travers les siècles. Il faut souhaiter que l’histoire de cet arbre continue de s’écrire avec l’intérêt grandissant des générations futures pour notre patrimoine naturel. Ce concours est aussi l’occasion de mettre à l’honneur et de soutenir les hommes et les femmes qui œuvrent aujourd’hui en faveur de notre environnement et de son plus remarquable représentant: l’arbre», explique Henri de Gerlache, le Président du jury.

Le Tilleul du Vî Pays: une vraie histoire!

Le Tilleul du Vî Pays à Bioul, le plus gros tilleul à petites feuilles du pays, fait partie des arbres les plus exceptionnels de Wallonie et a traversé les siècles en dépit des aléas climatiques et historiques. Les rôles qui lui ont été attribués, seigneurial, de justice ou de repère, se sont éteints au fil du temps. Il aurait été compréhensible que certaines générations aient voulu effacer le souvenir de croyances, d’usages ou de régimes. Ce ne fut pas le cas.

Que cet arbre ait résisté à tous les assauts et menaces ne peut dès lors se comprendre que par une volonté collective de le préserver tel un symbole ou parcelle de mémoire. Jean Chalon, le célèbre botaniste, évoquait déjà en 1911 la «beauté romantique» et la «vétusté extrême» de cet arbre, probablement planté en un ancien lieu sacré.

Encore de nos jours, le Tilleul du Vî Pays continue au travers d’activités diverses, à faire l’objet d’attention et d’admiration de la part de la population locale. Madame Anne Faeles-Van Rompu, échevine de l’environnement, du tourisme, du patrimoine et de la culture est fière que «son» Tilleul ait remporté ce prix: «Ce Tilia cordata (tilleul à petites feuilles) est un arbre remarquable! Il se dresse fièrement sur la campagne de Bioul, il est le passeur de mémoire et espérons-le, encore pour de nombreuses générations futures. »

Une récompense de 2.500 €

Le Tilleul du Vî Pays recevra un prix de 2.500 € grâce au soutien du Fonds Baillet Latour. Cette récompense permettra, par exemple, de s’offrir les soins d’un arboriste, de mettre en valeur les abords de l’arbre ou encore d’effectuer sa promotion auprès de la population.

Une cérémonie sera organisée avec la Commune d’Anhée pour la remise officielle du prix dont la date sera communiquée prochainement.

Le lauréat aura d’ailleurs l’honneur d’être inscrit à la finale du concours de l’Arbre européen de l’Année 2018, en tant que représentant de la Belgique. La Fondation wallonne pour la Conservation des Habitats souhaite bonne chance au lauréat dans sa course pour arriver au podium!

Les 5 autres candidats engagés tout au long du concours sont le Gros tilleul de Braffe – Province du Hainaut – 621 votes; le Monument vivant de l’association de Morst de la Rue – Région bruxelloise – 576 votes; le Béni Hesse à Houffalize – Province du Luxembourg – 334 votes; l’arbre Rucher de la ville de Wavre – Province du Brabant wallon – 307 votes; le Chêne des Macrâles à Ouffet – Province de Liège – 288 votes.

Site web: wwww.arbredelannee.be

- équipe de rédaction

Autres actualités à Bioul

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bioul