Binche - Changer le regardsur la Trisomie 21

« Happy-D» est le nom d’un concept inventé par l’ASBL binchoise T21 Binche-Hainaut qui rassemble enfants touchés par la Trisomie 21 et enfants ordinaires autour d’activités ludiques. Ce concept fonctionne du tonnerre et aide l’ASBL à accomplir sa mission première.

C’est il y a 14 ans que l’association binchoise a été créée par Claudine Destruynder-De Smet et son mari, grands-parents d’Ansèlme, un enfant atteint de Trisomie 21. «Notre association, on l’a créée pour changer le regard des autres sur la Trisomie 21. Parce que ça reste le plus grand handicap dont souffrent les personnes atteintes par le Syndrome de Down. Et c’est contre ça qu’on veut se battre.», nous explique Claudine. «On veut aussi apporter un soutien psychologique aux parents et servir de relais entre les professionnels de la santé et les familles, mais notre mission principale c’est de faire évoluer la perception de la Trisomie 21 dans la société.»

Depuis près de 15 ans maintenant, l’association met les petits plats dans les grands pour réunir des personnes trisomiques et des ‘gens ordinaires’ autour d’activités communes: qu’il s’agisse d’activités artistiques ou ludiques, d’un public d’adultes ou d’enfants. «On organise par exemple des ateliers réguliers. Il y a des ateliers créatifs, au cours desquels on fait vraiment de toutes sortes: peinture, bricolage, dessin. Mais aussi un atelier de danse.»

Parmi ce large programme d’activités, il y a donc les célèbres Happy-D qui permettent à des enfants à partir de trois-quatre ans («ça dépend surtout de l’autonomie des enfants», précise Claudine) de se rencontrer autour d’activités ludiques.

«On en organise tout au long de l’année, pendant les vacances scolaires. Selon les périodes, on le fait aussi sur plusieurs jours. Pour les enfants qui y participent régulièrement, c’est toujours un plaisir de se retrouver. Il faut voir leurs sourires pour s’en rendre compte», souligne Claudine.

Au programme de la prochaine rencontre, organisée le 31 octobre, des activités à la fois créatives et ‘physiques’. Théâtre d’ombres, Swiss Ball, éveil musical et corporel, déguisements… On mélange les genres.

Des moments de partage et de joie forts entre des enfants pas si différents que ça au final…

P.G. - équipe de rédaction

Autres actualités à Binche

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Binche