Binche - Les remparts rouverts après 20 ans

À l’occasion de l’inauguration de la saison touristique et des Fêtes médiévales, le bourgmestre de Binche est monté au créneau pour annoncer la réouverture officielle des remparts et les futures transformations de l’enceinte fortifiée

vingt ans qu’ils n’avaient plus été choyés comme ils le méritent.

Vingt ans que les remparts de Binche avaient été abandonnés à la végétation rampante et aux déprédations.

L’enceinte médiévale binchoise va de nouveau avoir l’occasion de faire la fierté de la cité du Gille.

Le bourgmestre Laurent Devin est littéralement monté au créneau pour annoncer sa réouverture prochaine aux touristes, à travers une visite guidée.

Avec un guide

«Cela n’avait plus été entretenu», avoue Laurent Devin. «Mon objectif était de rouvrir les remparts de manière structurée. On ne pourra donc y accéder qu’avec l’accompagnement d’un guide. La visite est de 4 euros. La volonté est de s’inscrire dans l’Histoire et de se dire que ces remparts ont 900 ans. On ne peut pas laisser aller ce patrimoine. Tout ceci a été réalisé par les ouvriers communaux, depuis deux mois.»

Tout, cela signifie débroussaillage complet de la végétation sur plusieurs mètres d’épaisseur, nettoyage des chemins de ronde, scellement de pierres détachées, réalisation de ferronneries pour la rampe d’accès, en contrebas, à la Table Ronde en pierre bleue et sablage de celle-ci, sur laquelle on peut apercevoir le tracé complet des remparts de la ville fortifiée en relief.

Une réalisation qui marque le début d’une nouvelle politique de rénovation.

«Dans le Tour des Remparts, seule cette zone des remparts de Bon Secours sera accessible. Ensuite, nous voulons travailler par rapport à l’entrée par les Faubourgs du Posty et par le Faubourg Saint-Paul. Ce que l’on veut, c’est que les touristes et les gens de la région, puissent rêver et que leurs enfants s’imaginent comme des Princes et des Princesses», espère Laurent Devin.

mise en lumière

Dans ce contexte, il s’agira dans un deuxième temps de remplacer les barrières Héras situées en haut des remparts de la rue Saint-Paul, installées pour empêcher les accidents. La troisième étape consistera à installer du mobilier adéquat, un balisage et un matériel didactique moderne pour permettre une plongée dans la vie médiévale. Les remparts seront par ailleurs animés par des jeux de pistes avec une mise en lumière.

«Bref, faire en sorte que le jeune gamin qui vient avec son masque, puisse prendre son glaive, son épée et faire le tour des remparts», imagine encore le bourgmestre.

Un jardin aromatique

Quant au parc, au coeur duquel l’on peut apercevoir les ruines de l’ancien château de Marie de Hongrie découvertes à la fin des années 90, ainsi que les Faubourgs du Posty, une transformation est envisagée, avec la collaboration de L’ASBL «Aromatisez-vous» à travers un jardin aromatique, tel qu’il existait à l’arrière de la Collégiale Saint-Ursmer ainsi qu’à travers un parcours original pour les Fêtes d’Halloween.

Le Tour des Remparts est accessible chaque dimanche pour 4 euros, sur réservation à l’Office du Tourisme (infos: 064/311580 et par mail : tourisme@binche.be). Lors du dernier week-end du mois de juin, la visite sera gratuite pour les Binchois.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Binche

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Binche