Binche - Asporthéose, le sport et la santé pour tous

Il y a quelques temps à peine, deux jeunes originaires de la région de Binche lançaient un projet dont ils parlaient depuis longtemps : une association pour organiser des stages sportifs. Et c’est dans le cadre prestigieux de l’abbaye de Bonne-Espérance que leur projet a vu le jour.

C’est avec deux objectifs en tête que ces deux jeunes ont toujours pensé leur concept : promouvoir le sport et la santé pour tous et proposer un encadrement de qualité. Gauthier Cochez et Thomas Mortier sont tous les deux diplômés en éducation physique, et c’est évidemment un élément qu’ils veulent mettre en avant. Même si ce n’est pas le seul. « Le concept que l’on veut mettre en place, explique Gauthier, c’est du sport pour les enfants de tous les âges, mais aussi pour les parents. Mais on vient de seulement de se lancer. Donc tous les aspects ne sont pas encore réunis. On s’y prépare et on espère pouvoir aller au bout de nos idées au plus vite ».

Les premières expériences ont eu lieu à Pâques, et ce fut déjà une réussite. « Le stage était complet. Ça prouve que le concept séduit. Et en dehors de ça, c’était une super expérience. On a pris beaucoup de plaisir. On est gonflés à bloc pour remettre ça ».

Parmi les atouts d’Asporthéose, il ya bien évidemment le lieu : « Bonne-Espérance, c’est le lieu idéal. On peut à peu près tout y faire. Mais surtout, il y a la piscine ! » Car la natation était une priorité pour Gauthier et Thomas. « Bien souvent, les enfants n’ont l’occasion d’aller nager qu’une fois par semaine. Pour progresser, ce n’est pas l’idéal. Avec Asporthéose, c’est piscine tous les jours. C’est incontestablement un de nos points forts ».

Mais les stages ne s’arrêtent pas dans l’eau. Courses d’orientation, tchouckball, crosses canadiennes, le panel de disciplines sportives proposées est large. «On aime bien innover, proposer des disciplines moins connues ». Qui plus est, le tout est partagé, en images, avec les parents. «Il est facile de faire des photos et de les partager. On essaie d’en faire un maximum pour que les parents puissent voir leurs enfants en action.»

Ces deux sportifs ont de la suite dans les idées. Le projet n’en est qu’à sa genèse mais le succès est déjà au rendez-vous.

Les prochains stages auront lieu début juillet. Il reste d’ailleurs encore quelques places dans le groupe des petits (3-5 ans).

Facebook @Asporthéose

Pierre Ghislain - équipe de rédaction

Autres actualités à Binche

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Binche