Beyne-Heusay - «# Go» vers un nouvel horizon!

Gavroche et la dizaine de partenaires qui font partie de la Commission Emploi du CPAS de Beyne-Heusay constatent tous les jours sur le terrain les difficultés rencontrées par les jeunes demandeurs d’emploi ni scolarisés, ni en emploi, ni en formations («Neets» en anglais). Cette classification sociale concerne les personnes vulnérables qui sont sorties du système scolaire avec ou sans diplôme et qui cumulent les problèmes sociaux, de santé et d’insertion. Le projet # Go concernera les jeunes de 20 à 25 ans dans la zone de Beyne-Heusay, Fléron, Soumagne et Blégny qui compte une proportion non négligeable de demandeurs d’emploi dans cette situation. Les éducateurs de rue du Plan de Cohésion sociale de Beyne-Heusay et ceux de l’AMO Arkadas confirment que ces jeunes en décrochage ont perdu la dynamique leur permettant de devenir acteur de leur propre vie. Ils se sentent seuls dans leur démarche de recherche d’emploi ou de formation. Il fallait donc trouver une solution pour les remobiliser, leur redonner un rythme, souvent perdu après l’arrêt des études. En gros, leur donner envie de se lever le matin avec un but précis, un projet de vie.

Ainsi « sur 13 semaines que durera une cession, ces jeunes reprendront contact avec la réalité d’un projet de formation ou d’emploi selon leur niveau » explique Natascia Scibetta responsable du projet. Ils auront l’occasion de découvrir des métiers et de faire un stage dans le secteur qu’ils auront choisi. Après la formation, huit semaines sont prévues pour faire le point au cours desquelles ils pourront suivre des modules d’accompagnement spécifiques intitulés «# move», «# quoi de neuf?» ou «# business». Il s’agit d’alterner les cours collectifs et les rencontres individuelles et de cibler les manques de ces personnes au niveau relationnel, communication, mobilité, etc.« Le module «# move» par exemple fait le point sur leur possibilité de déplacement. Beaucoup de jeunes ne sont jamais sortis de leur commune. Il faut les aider à se débrouiller avec les bus, les encourager à s’inscrire au permis de conduire ou visiter avec eux le musée des Transports à Liège » explique Natasha Scibetta. Le module # Explore fera le point sur ses recherches de stages, le module #Business testera ses compétences entrepreneuriales ou le module # Relax lui apprendra à gérer son stress. « Nous avons voulu que ce projet ne soit pas trop scolaire pour ne pas les rebuter. Nous essayons qu’il soit ludique avec des jeux de rôle et l’alternance entre les séances collectives et individuelles. L’objectif est d’abord que ces jeunes retrouvent confiance ». Le plus compliqué est pour le moment de faire connaître le projet, car ces jeunes en décrochage ont vite fait de se désocialiser. « Nous allons les sensibiliser dans les Maisons de Jeunes, par le biais des éducateurs de rue, des services sociaux ou du Forem. Il faut aller les chercher. Ces jeunes ont perdu leurs repères tant personnels que professionnels. Les éducateurs ne sont pas outillés pour les aider. Il faut accompagner chaque jeune individuellement dans son projet. Nous sommes le chaînon manquant entre l’insertion et l’accompagnement ».

# Go: Natascia Scibetta 04/228 82 76

natashicia.scibetta@beyne-heusay.be

Nadine Romieu - équipe de rédaction

Autres actualités à Beyne-Heusay

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Beyne-Heusay