Beuzet - Un tapis contre le franchissement des voies

Comment empêcher les gens de traverser les voies de chemin de fer? Bannir cette pratique dangereuse est un casse-tête pour la SNCB. Cette année, trois personnes ont perdu la vie entre janvier et mars en essayant de raccourcir ainsi leur trajet. Et cela crée aussi de gros problèmes sur le réseau ferroviaire, augmentant les retards.

Le second site équipé en Wallonie

Pour éviter ces problèmes, Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge, prévoit d’installer sur 70 sites un dispositif dissuasif. Parmi ces sites, Beuzet, Houyet et Yvoir sont concernés cette année en province de Namur. À Beuzet, l’installation a été réalisée ce samedi 8 avril, à hauteur du passage à niveau. Il s’agit du second site à être équipé ainsi en Wallonie, et le 7e dans tout le pays.

Le dispositif en question consiste en une sorte de tapis de cônes en caoutchouc rigide recyclé. Sa forme «permet de déséquilibrer immédiatement la personne qui tente de marcher dessus», explique un conseiller en sécurité d’Infrabel, Vincent Godeau. Les morceaux de tapis sont disposés à côté des rails, mais aussi entre ceux-ci, pour créer une allée infranchissable pour les piétons.

Ce système, inventé en Grande-Bretagne, a été placé pour la première fois en Belgique en 2014, à Wavre. «Le projet pilote a permis de constater une diminution des cas de «trespassing» (intrusions sur les voies) de l’ordre de 98% sur le passage à niveau de Wavre», précise Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel.

Au vu de ce résultat positif, Infrabel a donc décidé d’étendre le dispositif à l’ensemble du pays. «Après Wavre, tous les autres tapis ont été placés en Flandre. Aujourd’hui, c’est au tour de Beuzet et il nous restera encore 70 sites dangereux à équiper au fil du temps», ajoute le porte-parole.

Un site à haut risque

Le site a été sélectionné à la suite d’une étude menée par Infrabel l’an dernier, qui a permis d’identifier le tronçon ferroviaire Lonzet-Namur (ligne 161) comme étant à haut risque. À Beuzet, les usagers franchissaient les voies pour utiliser un raccourci qui fait gagner à peine 50 mètres.

Le coût d’installation d’un tapis pour Infrabel se chiffre entre 3.000 et 6.000 euros, selon la taille du site. Le système ne peut toutefois pas être placé sur tous les passages à niveaux: certains endroits ont en effet une géographie qui empêche l’installation du tapis. De plus, il n’est efficace que sur les passages à niveau situés à proximité des gares.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Beuzet

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Beuzet