Bettincourt - Interdiction de stationner de nuit pour les camions sur l’aire d’autoroute

Ces dernières semaines, le bourgmestre de Waremme, la zone de police Hesbaye et la police fédérale de la route ont dû intervenir à plusieurs reprises sur cette aire d’autoroute. «Des migrants y campent et transitent sur le site ou à proximité en vue de s’introduire illégalement dans des camions à destination du Royaume-Uni», affirment les autorités, qui font état d’actes de violence des migrants entre eux et de tensions avec les chauffeurs de camions. Les risques d’accidents de la route sont également plus importants dans la mesure où les candidats-réfugiés circulent à pied sur les bords de l’autoroute.

L’interdiction pour les camions de stationner sur cette aire a été prise dans le but de «rétablir l’ordre public» et de «garantir la sécurité de tous», ajoutent les autorités provinciales. «Cette décision, prise en concertation avec le bourgmestre de Waremme, la police locale et fédérale, l’Office des Étrangers et le Service public de Wallonie, intervient en dernier recours après de nombreuses autres tentatives qui ont échoué à éteindre le phénomène», précisent-elles. La mesure ne concerne pas les autocars ou les véhicules légers et la station-service reste accessible, jour et nuit, tant aux poids lourds qu’aux autres véhicules durant la période concernée. Elle sera évaluée d’ici un mois afin de vérifier qu’elle répond effectivement aux objectifs recherchés.

Truc Muche - équipe de rédaction

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bettincourt