Bertrix - Le 6e Baudet’stival sapé comme jamais!

Maître Gims, Christophe Maé, Puggy, Kid Noize, Mustii ou encore Alex Germys,...

Voici quelques-uns des noms qui fouleront la scène du sixième Baudet’stival les 7, 8 et 9 juillet prochains. L’affiche se veut, comme toujours, éclectique, populaire et faisant la part belle aux artistes belges (voir ci-dessous). Avec une ambiance qui se veut avant tout conviviale et familiale, le festival se déroulant en plein cœur de Bertrix, sur la place des Trois Fers.

Au fil des ans, le festival bertrigeois continue de se faire une place parmi les rendez-vous musicaux de l’été à ne pas manquer en Wallonie.

C’est que le festival a bien grandi depuis ses débuts. D’une soirée de concerts, on est passé à une vingtaine de groupes sur trois jours et près de 10.000 festivaliers, ce qui en fait le festival musical le plus important en terme de fréquentation en province de Luxembourg.

«Cette sixième édition devrait être l’année de tous les records. Cette édition se veut différente et ambitieuse, avec une programmation digne des plus grands festivals. 2017 va marquer une étape importante», a souligné Mathieu Rossignol lors de la conférence de presse de ce lundi au Centre Culturel de Bertrix.

Une étape qui se traduit notamment par un logo rafraîchi, plus épuré, une nouvelle identité visuelle et un changement de nom.

Ne dites désormais plus «Baudet’stival» mais «LuxairTours Baudet’stival». L’organisation a en effet conclu un partenariat pour au moins trois ans avec LuxairTours.

«Je me suis éprise de ce projet. Nous sommes très heureux et très fiers d’accompagner ce festival», a commenté Lidia Mélé, vice-présidente Sales LuxairTours.

Plus de jetons

Rayon nouveautés, fini les jetons pour payer ses boissons. Les organisateurs du festival ont en effet opté pour un système de paiement innovant. Les paiements ne se feront plus avec de l’argent mais avec une carte magnétique rechargeable à des bornes spécifiques. «Cela permettra de ne plus avoir beaucoup d’argent sur le site et d’avoir une totale transparence par rapport à tout ce qui sera vendu», explique Eric Leclerc, de la société GMS Consulting.

Et à l’occasion du festival, il est aussi envisagé de créer une monnaie locale-nommée sans surprise le Baudet- qui viendra remplacer les euros.

En termes de sécurité, les dispositifs seront renforcés cette année.

Comme l’ont rappelé les organisateurs lundi soir, le niveau de la menace terroriste reste maintenu à 3 en Belgique. Ce qui justifie de prendre des mesures renforcées, pour éviter des drames tels que celui qui s’est produit à Manchester lundi soir. «Nous allons placer des blocs de béton aux entrées pour éviter le risque qu’un véhicule puisse s’introduire sur le site du festival», détaille Mathieu Rossignol. La police sera bien évidemment mobilisée sur le terrain.

Des policiers effectueront des fouilles aux trois entrées du festival (rue de Burhaimont, rue de la Gare et rue de Bohémont). Et des chiens fouilleront également tout le site.

A noter également que les parapluies, bouteilles en verre et sacs à dos seront interdits sur le site du festival durant tout le week-end.

Précisons aussi que pour la première fois en six éditions, le site restera intégralement fermé du vendredi 14 heures au lundi matin.

Impossible donc pour les véhicules de circuler autour de la place des Trois Fers durant ces trois jours.

Le stationnement sera possible à proximité du site. Mais les organisateurs envisagent peut-être de mettre en place une navette entre le parking de la gare, situé à un bon kilomètre du site, et la place des Trois Fers.

Une édition placée sous le signe du changement donc que les organisateurs annoncent déjà comme un grand cru!

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Bertrix

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bertrix