Beclers - Épreuves d’artistes au Domaine de Graux

Ce n’est pas la première fois que le lieu fait office de salle d’exposition d’exception. Trois fois par an, un artiste investit le domaine afin d’y exposer ses œuvres de manière éphémère. Il en sera de même pour Épreuves d’artistes.

Trois artistes, Six procédés anciens

Tout d’abord, le photographe William Mark Ingram. Né aux États-Unis et partageant son travail entre l’Angleterre et la Belgique, il exposera ses œuvres issues d’un tirage au platine.

Considéré comme le summum de la photographie alternative, ce processus de développement a été breveté en 1873. Photographe à l’approche moderne, naturelle, dynamique et réfléchie, il est fasciné par les arts primitifs et la culture européenne. Ses sujets de prédilections sont le nu et le portrait.

Ensuite, Isa Marcelli. Artiste autodidacte, elle se tourne vers l’art de la photographie en 2008. Rapidement, elle développe un intérêt pour les procédés anciens et alternatifs comme le Polaroid, le sténopé, les tirages au palladium et au collodion humide sur plaques. De ses clichés, se dégagent volupté, délicatesse et sensibilité.

Enfin, les tirages au Lith d’Arthur Meehan viendront ancrer un peu plus l’orientation artistique de l’exposition.

Également né aux États-Unis, Arthur Meehan s’inspire de la beauté pure, sans ornements. Il aime photographier les femmes telles qu’elles se présentent au naturel, utilisant principalement un appareil Polaroid ancien et des films Noir&Blanc qui ne sont plus produits. «Ce qui m’intéresse, c’est de mettre en valeur la beauté première, sans artifice. Toutes mes photos semblent sculptées dans les ombres, avec quelques outils et peu de lumières, jusqu’à former une image honnête», confie-t-il.

À l’heure où le numérique atteint une place prédominante dans notre société, des photographes contemporains ont décidé de revenir aux techniques anciennes, de retrouver la matérialité, de se replonger dans une pratique presque artisanale.

Au total, une centaine d’œuvres développées selon les différentes techniques anciennes seront exposées. Le vernissage de l’exposition est prévu le 28 octobre, entre 15 et 20h, en présence des artistes. L’exposition est accessible au prix de 5 euros les jeudis, vendredis et week-end. Plus d’informations sur l’événement via la page eventparticulier.com.

Emmeline Beirnaert - équipe de rédaction

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Beclers