Beauvechain - Rendez-vous au potager, avec Stéphane et Prunelle

Le dimanche 24 juin de 10h à 16h, le potager d’Élise propose une journée porte ouverte. «Ce sera l’occasion de venir découvrir notre potager, acheter quelques légumes, mais surtout d’assister au travail de la terre en traction chevaline, car je ferai des démonstrations avec Prunelle », nous a confié Stéphane Versin, le responsable du potager d’Élise

Si le potager a hérité du nom de la fille de Stéphane, la star des lieux est bien Prunelle, une jument de trait brabançonne avec qui il travaille. «Elle m’aide à retourner la terre, à étendre le fumier… On a déjà planté ensemble aussi. C’est beau le travail avec un cheval, mais ça prend du temps: il ne suffit pas de tourner la clé comme un tracteur. Il faut en prendre soin, la préparer avant de commencer et elle a aussi besoin de pause. Mais à côté de cela, elle m’apporte beaucoup au niveau relationnel: je ne suis pas seul au travail comme ça », raconte le maraîcher.

De grutier à agriculteur

C’est en 2016 que Stéphane Versin s’est lancé dans cette aventure. Ancien grutier dans le terrassement, il a été victime d’un burn-out. «Un jour mon médecin m’a dit de trouver quelque chose qui me rendrait heureux, car mon travail ne me plaisait pas du tout. Je me suis alors rappelé que le travail de la terre m’avait toujours passionné », se souvient-il. «Dès que j’ai su débrayer un tracteur, j’allais travailler à la ferme avant d’aller à l’école. J’ai ensuite travaillé pendant quinze ans comme ouvrier agricole à Beauvechain. C’est donc une sorte de retour aux sources».

Il profite des terres agricoles que possédaient ses grands-parents et se lance alors comme maraîcher, avec l’aide de Créa-job, une couveuse d’entreprise qui l’accompagne durant un an et demi. Stéphane Versin fait le choix de travailler à l’ancienne, avec la traction chevaline, et sans engrais chimiques ou pesticides. «Bien que mes légumes soient 100% naturels, j’ai fait le choix de ne pas demander le label bio. Il y a trop de contraintes et je ne suis pas d’accord avec tout. Certains produits sont autorisés en bio, mais moi je n’en utilise aucun. Ça prend plus de temps et c’est une prise de risque, mais le goût des produits en vaut la peine.»

Trois ans plus tard, la parcelle cultivée est de plus en plus grande et atteint désormais 1,3 hectare. Après avoir d’abord vendu sa production directement sur le champ, Stéphane a maintenant un petit magasin juste à côté où il vend des produits locaux en plus de ses légumes. Le potager d’Élise prend aussi part au système de ventre en circuit court «La ruche qui dit oui», de Grez-Doiceau et d’Hoegaarden. Il fournit également des crèches et une école de la commune pour le repas des enfants.

> Le Potager d’Élise, 3 rue de Wahenge, 1320 Beauvechain. Infos 0496 30 09 72 –

info@lepotagerdelise.be – www.lepotagerdelise.be

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Beauvechain

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Beauvechain