Beauraing - Une corrida avec des hommes forts

Ce rendez-vous sportif, beaucoup ne l’auraient manqué pour rien au monde. Le parcours permet de réaliser de belles performances. Il n’y a pas de réelles difficultés. Il faut toutefois faire preuve de caractère pour s’enfiler une ligne droite qui pèse particulièrement dans les jambes. Près de 300 coureurs ont répondu à l’appel des organisateurs. À cela, on doit ajouter les enfants qui ont goûté à l’effort.

Cette année, les sportifs ont eu l’occasion de voir passer une fusée. Le vainqueur des 10km, Gudisa Fita Ayano, a avalé la distance en 30 min 33 secondes. Pas besoin d’avoir un diplôme de mathématicien pour comprendre que le jeune de 24 ans flirte avec la barre des 20km/h. Quand on sait qu’il n’est pas allé puiser dans ses réserves, on comprend que l’on a affaire à un sportif de classe supérieure. Un élément pour comprendre que la performance est belle: le vainqueur a devancé de deux minutes le second, Raphaël Durviaux, et de quasi cinq minutes le troisième, Benoît Georges.

Dans la course des 5 kilomètres, de belles performances ont également été réalisées. Le vainqueur, Benjamin Merveille, a parcouru la distance en 16 min 2 secondes. Les second et troisième, Jérôme Giaux et Aurélien Didier, ont terminé respectivement en 17 min 23 et 17 min 25.

Pour la petite histoire, notons que la journée a été plutôt faste pour la famille Lejeune de Vonêche. Pierre Lejeune a terminé 5e de la course des 5 km tandis que son fils, Nathan, remportait l’épreuve des enfants.

Comme les éditions précédentes, le bourgmestre beaurinois a enfilé short et maillot pour participer à la course des 10km. Il a terminé sous la barre de l’heure. Il était accompagné du conseil communal Benoît Roland.

T.I. - équipe de rédaction

Autres actualités à Beauraing

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Beauraing