Bastogne - Tryo au Ward’in Rock

Comme chaque année, le Ward’in Rock festival se déroulera tout début septembre, le week-end du 1er et du 2. Et comme chaque année, le festival proposera une très belle affiche. Les premiers noms sont dévoilés. Et si l’affiche n’est pas encore complète, force est de constater que celle-ci a déjà fière allure. Avec notamment la présence du groupe Tryo. Un groupe qui mêle ambiances folk et reggae, que le grand public adore depuis 1998 et la sortie de son premier album, Mamagubida, porté par le tube «L’hymne de nos campagnes». Des tubes, le groupe n’en manque pas et c’est toujours un bonheur que de retrouver ces chansons sur scène: «désolé pour hier soir», «c’est du roots», «chanter», «ce que l’on s’aime», etc. Tryo revient avec un sixième album, Vent Debout, bourré d’énergie positive et de morceaux fédérateurs. La première belle surprise du festival, qui fêtera cette année ses 21 ans.

The next big thing

Parmi les autres noms qui sont dévoilés, on notera la présence du rappeur Georgio. Véritable phénomène du rap français, le jeune homme est en train de devenir la «next big thing», l’artiste qui va tout rafler demain, à l’image d’un Nekfeu ou de Odezenne, présent l’an dernier à Ward’in. Il faut dire que remplir un Olympia à 23 ans, ce n’est pas donné à tout le monde. Georgio l’a fait. Du rap intelligent, qui lorgne vers la chanson française, à la fois lettré et racé. Le concert qu’il ne faudra pas rater. Les fans de pop rock ne seront pas en reste. Les organisateurs ont eu la bonne idée de programmer les excellents Indian Askin, un groupe néerlandais que les fans d’indie rock adoreront. On se réjouira aussi de revoir Pale Grey. Les Liégeois, que l’on avait découverts il y a quelques années grâce à leur mini-tube «Seaside», reviennent avec un EP. De la folk-pop enrichie de synthés: le groupe parfait pour l’été…

- équipe de rédaction

Autres actualités à Bastogne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bastogne