Bastogne - 20.000 partages pour une photo sur Facebook

«Nous sommes des élèves de l’école du Mardasson de Bastogne. Nous aimerions savoir jusqu’où cette image peut aller».

Vert sur blanc, le message est on ne peut plus clair. Publiée sur Facebook le mardi 18 avril aux alentours de 10h par Aurélie Bernard, l’institutrice de l’école spécialisée du Mardasson à Bastogne, ne s’attendait sûrement pas à ce que sa photo fasse plusieurs fois le tour du monde en un temps record. En effet, à l’heure d’écrire ces lignes, la publication bastognarde a été partagée près de 24.000 fois. Catherine Thiry, directrice de la partie primaire de l’établissement, s’étonne encore de ce succès: «C’est la simplicité même du message et la puissance de l’effet «boule de neige» qui est démontré ici. On essaie de montrer à nos jeunes étudiants qu’une simple photo anodine postée sur internet peut ainsi se retrouver à l’autre bout du monde. Cela peut avoir des avantages positifs mais cela peut aussi être très dangereux. C’est une sensibilisation qui est nécessaire d’autant plus que le nombre de jeunes utilisant Facebook explose, y compris dans notre école. Les dérives liées à ce réseau social augmentent aussi malheureusement». Aurélie Bernard est l’institutrice ayant publié la photo originelle. Cette dernière enseigne et sensibilise ses élèves âgés de 11 à 12 ans atteints d’un handicap de type 8. C’est-à-dire que ce sont des enfants présentant des troubles de l’apprentissage. Elle nous explique les partages qui l’ont le plus surprise: «j’ai vu des personnes venant de Mongolie, du Sénégal et des États-Unis partagés la publication. Je ne m’attendais pas à ce que cela prenne une telle envergure».

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Bastogne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bastogne