Bastogne - Le prix du meilleur char pour les Golden Twenties

Une belle récompense pour ces jeunes qui ne défilent que depuis 2017. «À l’origine de la création du groupe, il y a cinq cousins», explique l’un d’eux, Adrien Stalars. Les autres sont Fanny, Frédéric, Mathieu et David.«Lors d’un repas de famille, nous avons évoqué la possibilité de créer un groupe carnavalesque. Nous venions de finir notre rhéto et c’était le bon moment. L’idée, c’était d’amener chacun une petite dizaine de potes et nous étions donc une bonne quarantaine la première année

En 2017, ils avaient créé un premier char dans un esprit «Années 20». Des costumes de l’univers de Gatsby le Magnifique, de cette période de la prohibition à New-York. «Nous avions beaucoup apprécié cette première expérience dans le cortège et nous avions reçu le prix du meilleur groupe. Nous avions aussi été contactés par le carnaval du soleil d’Houffalize qui souhaitait que l’on vienne défiler chez eux. Sibret nous avait également invités.»

L’ambiance musicale était au charleston, les filles portaient des robes à paillettes et les garçons chemises blanches, bretelles et chapeaux.«En 2018, nous avions participé au Pat’Carnaval avec le même char et les mêmes costumes. Vu l’investissement, il était normal de les utiliser deux ans.»

Pour 2019, le groupe s’est étoffé et est revenu avec un tout nouveau char. «Nous sommes désormais une soixantaine parmi lesquels quelques bricoleurs. Cela nous a permis de revoir tout le char. Nous avons changé de thème. Nous avons continué dans l’histoire pour nous arrêter à une autre période intéressante, celle de l’après-guerre. » Les costumes des années 20 ont donc été troqués contre de superbes tenues de jeunes militaires américains. C’est un avion qui est devenu le canon à confettis. Les chorégraphies étaient à nouveau très réussies. « Nous espérions avoir un prix et nous avons été extrêmement ravis de recevoir celui du plus beau char. » Une belle récompense pour cette bande de copains. Directement, les carnavals d’Houffalize, de La Roche et de Sibret ont demandé aux «Golden Twenties» de venir chez eux.

Au niveau des autres prix décernés le 3 mars, on retiendra celui des meilleurs costumes pour le groupe Equi’Nuts. Les Bas’Potes ont reçu le prix de la meilleure ambiance. Le prix All In a été décerné aux Bisons de Recogne tandis que le coup de cœur est revenu aux Leus d’Vâ.

DM - équipe de rédaction

Autres actualités à Bastogne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bastogne