Bastogne - Base Bastogne: 2018 sera une année d’intégration

Lors de la traditionnelle réception de janvier, le Major Pascal Catherine a prononcé un discours dans lequel il est revenu sur l’année écoulée. «2017 était pour nous une année de transition et elle a tenu ses promesses. Le centre d’interprétation a poursuivi ses activités muséales, améliorant toujours et encore la qualité des expositions ouvertes au public. Le centre de restauration de véhicules a concrétisé la restauration d’un Tank Chaffee au profit du musée de Diekirch, a terminé la première phase de la restauration du Tank Sherman Jumbo First in Bastogne et a débuté les travaux relatifs au projet de restauration du Tank Panther de la ville d’Houffalize. La Base Bastogne a coordonné la gestion de notre quartier, les activités ponctuelles et les appuis habituels. Ensemble, nous avons entre autres participé à l’organisation du Mémorial Day, de la MESA et du défilé patriotique de la foire aux noix. Comme de coutume, l’année a été couronnée par les Nuts Days, nos traditionnelles portes ouvertes dont l’attrait ne s’est jamais démenti jusqu’ici. Au total, 20000 visiteurs ont visité nos expositions, dont 6000 rien que pour le week-end Nuts. Au nombre de ceux-ci, nous comptons 20 vétérans de la dernière guerre, nos guides mettant un point d’honneur à les accueillir comme ils le méritent. »

En 2017, le Ministre de la Défense était venu à Bastogne annoncer qu’il avait donné son accord à la création du War Heritage Institute. Ce parastatal est chargé de valoriser le patrimoine militaire belge, la mémoire des conflits armés sur le sol belge ou impliquant des Belges à l’étranger.«Le Ministre nous informait que nos militaires y avaient toute leur place et qu’un nécessaire partenariat allait être développé avec la Commune de Bastogne. Ayant passé toute cette année à préparer notre intégration au sein de cette nouvelle institution en contribuant sans attendre à ses missions et en participant à la création de sa future structure ainsi qu’à la définition de son mode de fonctionnement, nous venons tout juste de recevoir confirmation du fait que le passage à l’étape suivante pouvait être démarré. 2018 sera donc une année d’intégration. Intégration complète de la Base Bastogne dans le War Heritage Institute avec, à terme, la partie restauration de véhicules gérée en propre par l’Institut et la partie cave McAuliffe placée en concession à la Ville de Bastogne. »

DM - équipe de rédaction

Autres actualités à Bastogne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bastogne