Bastogne - Carnavals: l’union fait la force!

Les membres de ce comité des comités se réunissent une fois par mois. Trois objectifs principaux sont poursuivis. Le premier consiste à réaliser des achats groupés et à échanger ses bonnes adresses. «Nous essayons à chaque fois d’améliorer nos carnets d’adresses afin de réduire au maximum les coûts incontournables», expliquent les représentants de l’inter comité. «L’argent ainsi économisé peut être réinvesti dans le carnaval.»

Le deuxième objectif, c’est la mise en place de projets en commun. «Nous avons bien réalisé les 20000 flyers avec le calendrier 2018 des carnavals en province de Luxembourg.» Il y a aussi le souper qui se déroule généralement en automne et permet aux organisateurs des comités de se retrouver en dehors de la période des carnavals et de profiter d’une soirée de détente.

Le troisième objectif consiste à mener une réflexion sur la bonne organisation des festivités. Cela touche le respect de la législation qui évolue et mise au point d’une campagne de prévention tout comme l’accueil des personnes à mobilité réduite.

Au niveau de l’alcool et du tabac, des réflexions sont menées en partenariat avec le service fédéral de la santé publique et le service santé de la province de Luxembourg. Des banderoles ont été réalisées déjà en 2013 et comme elles sont en toile, elles sont réutilisables. Plusieurs banderoles sont disponibles dans chaque comité et rappellent l’interdiction de vente d’alcool et de bière aux moins de 16 ans, l’interdiction de vente d’alcool aux moins de 18 ans, l’interdiction de fumer dans les chapiteaux et les salles, l’eau gratuite à disposition et sans modération. Des bracelets de couleurs différentes ont été imprimés et sont utilisés pour la prévention alcool des moins de 18 ans et moins de 16 ans. «Dans tous nos carnavals, les comités ont décidé d’offrir l’eau dans une logique de prévention. »

Pour l’aspect PMR, des toilettes destinées aux personnes à mobilité réduite ont été mises à disposition dans tous les carnavals. Idem pour les parkings.

En conclusion, le groupe intercomité est un très bel outil pour permettre à l’ensemble des carnavals d’accueillir un maximum de fêtards dans les meilleures conditions. Chaque année, cela concerne environ 160.000 personnes!

D.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Bastogne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bastogne