Bastogne - Des boîtes à livres dans les villages

C’est l’histoire d’un projet né en même temps dans plusieurs têtes. «Notamment dans celle d’Albert Heintz qui avait imaginé des frigos à livres», confirme Françoise Georges, l’adjointe à la culture de la Commune de Bastogne. D’autres partenaires ont fait partie de l’aventure: les classes de la section artistique de l’Athénée Royal, la bibliothèque, la Croix-Rouge de Bastogne pour les livres de seconde main… Tout le monde s’est mis autour de la table et c’est un projet de boîtes à livres qui a pu être concrétisé.

Près des écoles

En tout, une douzaine de boîtes ont été installées dans les villages de la commune mais aussi devant le centre culturel et à la clinique Sainte-Thérèse. L’objectif numéro 1 de l’opération, c’est de promouvoir la culture dans les villages, de créer du lien et des rencontres, de soutenir la convivialité.

«C’est une manière originale d’encourager à la lecture», ajoute Françoise Georges.«La plupart des boîtes à livres ont été placées près des écoles où il y a le passage d’enfants et de parents. C’est également bien utile pour les habitants des villages qui n’ont pas forcément la possibilité de se déplacer à la bibliothèque de Bastogne.»

À Neffe, il n’y a pas d’école mais il y a une boîte à livres. «Il s’agit d’une demande citoyenne. Un habitant du village avait eu cette idée de boîte à livres.» Ce sont les ouvriers communaux qui ont réalisé les douze boîtes. Elles sont fixées dans un pot de fleur qui sert de socle. Leur décoration a été confiée aux classes de cinquième et sixième de la section artistique de l’Athénée Royal.

Décorées par les élèves

«Nous avons d’abord parlé du concept des boîtes à livres», explique Nicolas Gérardy, le professeur d’arts plastiques. «Nous avons regardé ce qui se fait dans d’autres pays et notamment en France. Le but, c’est d’avoir des livres qui voyagent. Il fallait aussi des boîtes qui attirent le regard. Les élèves ont tous réalisé deux propositions de décorations. Cela représentait environ soixante projets qui ont été soumis au Collège. Douze ont été sélectionnés. Les élèves ont ensuite travaillé par groupe de quatre pour la mise en œuvre des projets. »

C’est de la peinture acrylique qui a été utilisée et les boîtes ont reçu deux couches de vernis marin. «Les élèves se sont vraiment bien investis dans le projet et sont fiers de leurs réalisations.»

Les boîtes se trouvent près des écoles d’Arloncourt, Foy, Lutremange, Mageret, Marvie, Noville, Rachamps, Wardin et dans les villages de Neffe et de Bourcy. Il y en a également deux près de l’hôpital de Bastogne et devant le Centre culturel.

D.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Bastogne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Bastogne